Hôtel de police de Montpellier : l’incendiaire avait son briquet dans l’anus !

IMG_7414-1024x768

Un Montpelliérain qui avait été interpellé par les policiers, vendredi et qui avait été placé en garde à vue à l’hôtel de police a volontairement incendié le matelas de sa geôle avec un briquet. Vers 19h45, la fumée qui s’est dégagée a été détectée par les policiers de la salle du 17 qui gère les caméras et par les policiers en charge de la surveillance des cellules du commissariat central, qui sont promptement intervenus, réussissant à extraire l’incendiaire. Ce dernier est indemne.

L’incendie a été rapidement maîtrisé par les sapeurs-pompiers du Sdis 34. Pour l’anecdote, le suspect avait été fouillé avant d’être placé dans cette geôle, mais le policier de la Sécurité publique affecté à cette mission n’avait pas décelé la présence d’un petit briquet et pour cause : il était dissimulé dans l’anus !

Source : e-Metropolitain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.