Guingamp. Les retraités de la gendarmerie moins nombreux

De gauche à droite : capitaine Boyez ; Jean-Michel Viel ; Jean-Claude Cosson ; Serge Fleurot,  capitaine Camlann ; Louis Coat, porte-drapeau.

De gauche à droite : capitaine Boyez ; Jean-Michel Viel ; Jean-Claude Cosson ; Serge Fleurot, capitaine Camlann ; Louis Coat, porte-drapeau. | Ouest-France

L’assemblée générale de l’Amicale des retraités de la gendarmerie du secteur de Guingamp s’est tenue, hier, à Ploëzal. L’occasion de se réunir pour faire des rappels et évoquer l’avenir.

L’assemblée générale des retraités de la Gendarmerie nationale du secteur de Guingamp s’est tenue, hier, à la salle Beaumanoir de Ploëzal. Avant toute discussion, la séance a démarré par une minute de silence à la mémoire des adhérents et veuves décédés au cours de l’année.

« Je tiens à souhaiter un prompt rétablissement à ceux touchés par la maladie », ajoute Serge Fleurot, vice-président du secteur. Ce dernier a effectué, en présence du président départemental de l’Union nationale du personnel en retraite de la Gendarmerie, Jean-Claude Cosson, des rappels relatifs à la mutuelle santé Unéo et l’action sociale « Entraide Gendarmerie » (Caisse nationale du Gendarme et fondation).

Une diminution des effectifs

Par la même occasion, Serge Fleurot a évoqué l’avenir de l’amicale. Forte de 160 adhérents et sympathisants, elle connaît « une légère diminution des effectifs. J’appelle donc tous les nouveaux retraités à rejoindre l’association ».L’appel concerne aussi les actifs, dont la cotisation s’élève à 20 € par an.

Le vice-président du secteur a également tenu à rappeler que le drapeau du secteur est présent à toutes les cérémonies et manifestations patriotiques.

Avant de clore cette assemblée annuelle, la parole a été donnée à Jean-Michel Viel, représentant le maire de Ploëzal et au capitaine Camlann, représentant le chef d’escadron Yann Renard, commandant la compagnie de Gendarmerie départementale de Guingamp.

À noter, la présence du capitaine Philippe Boyez, commandant de la brigade territoriale autonome (BTA) de Guingamp, qui a été chaleureusement remercié par la quarantaine d’adhérents présents pour les excellents contacts établis entre actifs et retraités. En effet, vendredi, il part en retraite.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.