Gramat. Une vigilance accrue de la gendarmerie

Des patrouilles nocturnes de plus en plus fréquentes./ Photo DDM

Depuis environ deux mois une dizaine de vols ont été perpétrés sur Gramat. Ces faits se sont produits essentiellement chez des particuliers, tant de jour comme de nuit, souvent dans des lieux non éclairés. «Ils ont eu lieu dans des maisons habitées ou non, toujours selon le même mode opératoire», précise l’adjudant-chef Dominique Bras, commandant de la communauté de brigades. Dans un cas, le propriétaire a pu mettre en fuite l’auteur des faits. «Il n’y a jamais eu d’agression physique, ceci faisant penser à des vols à la roulotte». On note cependant un cas particulier et différent avec une effraction au magasin Carrefour Contact. «La plupart de ces faits sont en phase ultime de résolution», annonce l’adjudant-chef Dominique Bras. De nombreuses patrouilles nocturnes sont effectuées par la brigade de Gramat, celle du CEA Gramat et également par le peloton de surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie (PSIG). Elles ont été accentuées ces dernières semaines.

L’adjudant-chef Dominique Bras en profite pour rappeler un certain nombre de mises en garde comme : bien fermer sa maison, signaler à la gendarmerie, en appelant le 17, des faits qui paraissent étranges ou anormaux, voire la présence de personnes suspectes ou des démarches à domicile intempestives. Enfin il incite chacun à profiter de l’opération «Tranquillité vacances» en signalant à la gendarmerie ses absences de longue durée pour bénéficier d’une surveillance spécifique de son habitation.

Source : La Dépêche du Midi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *