Gisors : Il tente de bluffer les gendarmes

GISORS (Normandie). Le 23 mai dernier, un homme se présente à la brigade de Gisors dans l’Eure pour déclarer le vol des plaques d’immatriculation de son véhicule. Rien d’anormal jusqu’alors nous direz-vous ?

Effectivement, sauf que l’individu est défavorablement connu des services de la gendarmerie notamment pour de multiples délits routiers, parmi lesquelles, conduite sans permis et sans assurance. Les militaires de la brigade, méfiants à l’encontre de la « victime », décident de pousser les investigations à son encontre.

Ils s’aperçoivent alors que le véhicule de l’homme a fait l’objet d’une infraction à la vitesse dans la période où il déclare le vol de ses plaques d’immatriculation. Les gendarmes parviendront à accréditer la présence du mis en cause sur les lieux de l’infraction, rapportée par un radar automatique.

L’homme, âgé d’une trentaine d’années passe alors aux aveux. Il a établi cette fausse déclaration dans le but d’échapper aux conséquences de cette nouvelle conduite sans permis et sans assurance.

Il a été condamné par le tribunal d’Évreux à une peine de 9 mois de prison ferme.

Source : Paris Normandie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.