GENS DU VOYAGE Cet après-midi, 150 gendarmes mobilisés à Aimargues pour évacuer les caravanes

Photo d'illustration. Gens du voyage. D.R/C.M

Photo d’illustration. Gens du voyage. D.R/C.M

Beaucoup de mouvements ce samedi après-midi dans la commune d’Aimargues. Hier, un arrêté pris par le tribunal administratif de Nîmes contraignait les gens du voyage, qui se sont installés dimanche dernier sur le stade de la commune, à mettre les voiles. Le départ de cette communauté s’est déroulé dans le calme comme l’explique Jean-Paul Franc, le maire d’Aimargues récemment récompensé de la Marianne d’or : « Ils sont partis vers 16h30. Je suis encore sur le stade pour constater les dégâts », explique l’élu joint par téléphone. Il revient sur ce départ forcé : « Ca s’est fait dans le calme. En même temps, le Préfet avait mis les moyens : 150 hommes ! Il y avait deux convois de gendarmerie. Les gens du voyage ont mis une heure environ pour quitter les lieux. Aujourd’hui, je suis soulagé qu’ils soient partis et je pense que la République s’en porte mieux. J’en profite aussi pour saluer la fermeté du Préfet et remercier les forces de gendarmerie ».

Jean-Paul Franc, le jour où il a reçu la Marianne d'Or des mains de son député Gilbert Collard

Jean-Paul Franc, le jour où il a reçu la Marianne d’Or des mains de son député Gilbert Collard

Les dernières inquiétudes qui animent le maire de cette paisible commune du sud du département portent sur le montant des dégâts : « L’expert judiciaire nommé par le tribunal administratif a estimé le préjudice à 70 000 euros. J’attends le technicien mais je ne peux pas me prononcer tant que ce n’est pas sûr. Ce que je peux vous dire c’est que la pelouse est en mauvais état à certains endroits, que les grillages et des portes ont été enfoncés, que les câbles qui alimentent les projecteurs ont été coupés et qu’ils ont fait leurs besoins un peu partout. On va faire passer le service sanitaire ». L’estimation du montant des travaux devrait être connue dans les heures à venir.

Source : Objectif Gard

TD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *