Gendarmes tuées en 2012 : le procès d’Abdallah Boumezaar a commencé

Accusé du meurtre de deux femmes gendarmes en 2012, Abdallah Boumezaar est jugé à partir de mardi.

Abdallah Boumzaar sur une photographie transmise par la famille Boumezaar. (Archives)

Abdallah Boumzaar sur une photographie transmise par la famille Boumezaar. (Archives)

L’affaire avait eu un retentissement national et provoqué le malaise dans les rangs de la gendarmerie. Accusé d’avoirtué deux femmes gendarmes en juin 2012, Abdallah Boumezaar est jugé à partir de mardi 10 février devant la cour d’assises du Var à Draguignan. Inès Farhat, jugée pour complicité comparaît également devant le tribunal.

Les deux accusés, âgés respectivement de 32 ans et 22 ans, encourent la réclusion criminelle à perpétuité. Abdallah Boumezaar, poursuivi à la fois pour meurtre et assassinat, risque même la peine rarement prononcée de perpétuité réelle. Le procès est prévu sur deux semaines jusqu’au 20 février.

Gendarmes tuées : témoignage de la sœur du tueur présumé

L’audience a débuté par de courts interrogatoires des accusés, invités par le président Thierry Fusina à décliner leur identité. Gilet gris sur sweat noir, cheveux ras, Abdallah Boumezaar a souligné d’emblée le fait qu’il n’avait pas pu reconnaître la fille de sa coaccusée, née en prison et dont elle était enceinte au moment des faits.

“Vous le savez, non?”, a-t-il répliqué abruptement au président qui l’interrogeait sur sa situation de famille. Calmement, Thierry Fusina lui a rappelé qu’il devait répondre aux questions pour que les jurés et ses assesseurs puissent connaître l’affaire.

Alicia Champlon et Audrey Bertaut, tuées en service

Inès Farhat s’est elle aussi présentée devant la cour, portant un gilet bleu marine sur un corsage rouge, les cheveux ramenés sagement en queue de cheval. Le président devait ensuite procéder au tirage au sort des jurés.

Le 17 juin 2012, l’adjudant Alicia Champlon, 28 ans, et le maréchal des logis chef Audrey Bertaut, 35 ans, avaient été abattues par Abdallah Boumezaar après avoir été appelées à Collobrières, à une quarantaine de kilomètres de Toulon, où le jeune homme, déjà condamné à plusieurs reprises, avait commis un cambriolage et une autre tentative de vol dans la soirée.

Inès Farhat, elle aussi multirécidiviste

L’accusé avait dérobé son arme à Audrey Bertaut au cours d’une rixe qui avait éclaté avec les gendarmes dans l’appartement qu’il occupait dans le village avec sa compagne, elle aussi multirécidiviste. Il avait abattu la maréchal chef dans l’appartement avant de poursuivre Alicia Champlon dans les petites rues de Collobrières et de la tuer.

Le couple avait été arrêté sans heurt quelques heures plus tard, non loin de là.

Abdallah Boumezaar a toujours reconnu les faits pour lesquels il est poursuivi. Inès Farhat a toujours nié avoir joué un rôle actif dans les homicides.

Source : RTL

Lire également : EXCLU RTL – Gendarmes tuées : “J’ai entendu crier ‘Oh non, pas ça !’ et ‘Au secours !'”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *