#Gendarmerie Le général Soubelet, auteur d’un livre critique, perd son poste (Vidéo)

Sorti de son devoir de réserve dans un livre critique sur l’état du pays, le général Bertrand Soubelet a été remplacé par le général Lambert Lucas comme commandant de la gendarmerie d’Outre-mer, selon un décret publié dimanche au Journal officiel.

Le décret, en date de vendredi, a été pris par le ministère de l’Intérieur.

Le général Soubelet, ex-numéro 3 de la gendarmerie, a publié en mars un livre à succès dans lequel il critique notamment des magistrats « jusqu’au-boutistes », un système syndical « dispendieux » et des partis politiques « globalement disqualifiés ».

Le directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN) Denis Favier avait confirmé jeudi que le général Soubelet était « appelé à changer d’affectation » dans « les jours qui viennent », démentant une « sanction » à son encontre.

« La question n’est pas celle du devoir de réserve », avait dit Denis Favier, insistant sur la nécessité de respecter des « règles de loyauté, de transparence, de franchise, d’engagement ».

Dans « Tout ce qu’il ne faut pas dire », paru chez Plon, Bertrand Soubelet donne sa « contribution citoyenne sans aucun esprit partisan » tout en critiquant sans détours le gouvernement. Il s’agit d’une prise de position publique inédite pour un haut gradé en exercice de la gendarmerie.

Il avait été muté à l’été 2014 au commandement de la gendarmerie d’Outre-mer, après avoir exprimé ses réserves sur la politique pénale face aux délinquants lors d’une audition à l’Assemblée nationale le 18 décembre 2013.

(Avec AFP)

Dernières vidéos

Affaire Leonarda: « On nous a demandé de rendre des comptes ! » Général Bertrand Soubelet

Source : Le Nouvel Obs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.