#Gendarmerie Le général Soubelet, auteur d’un livre critique, perd son poste (Vidéo)

Sorti de son devoir de réserve dans un livre critique sur l’état du pays, le général Bertrand Soubelet a été remplacé par le général Lambert Lucas comme commandant de la gendarmerie d’Outre-mer, selon un décret publié dimanche au Journal officiel.

Le décret, en date de vendredi, a été pris par le ministère de l’Intérieur.

Le général Soubelet, ex-numéro 3 de la gendarmerie, a publié en mars un livre à succès dans lequel il critique notamment des magistrats “jusqu’au-boutistes”, un système syndical “dispendieux” et des partis politiques “globalement disqualifiés”.

Le directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN) Denis Favier avait confirmé jeudi que le général Soubelet était “appelé à changer d’affectation” dans “les jours qui viennent”, démentant une “sanction” à son encontre.

“La question n’est pas celle du devoir de réserve”, avait dit Denis Favier, insistant sur la nécessité de respecter des “règles de loyauté, de transparence, de franchise, d’engagement”.

Dans “Tout ce qu’il ne faut pas dire”, paru chez Plon, Bertrand Soubelet donne sa “contribution citoyenne sans aucun esprit partisan” tout en critiquant sans détours le gouvernement. Il s’agit d’une prise de position publique inédite pour un haut gradé en exercice de la gendarmerie.

Il avait été muté à l’été 2014 au commandement de la gendarmerie d’Outre-mer, après avoir exprimé ses réserves sur la politique pénale face aux délinquants lors d’une audition à l’Assemblée nationale le 18 décembre 2013.

(Avec AFP)

Dernières vidéos

Affaire Leonarda: “On nous a demandé de rendre des comptes !” Général Bertrand Soubelet

Source : Le Nouvel Obs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *