Gendarmerie : le général Jean-Philippe Lecouffe comblé pour son départ

Le préfet de l’Hérault, Pierre Pouëssel rendant hommage au général Jean-Philippe Lecouffe. Photo JMA. Métropolitain.

MILITAIRES. Le général Jean-Philippe Lecouffe a présidé sa dernière prise d’armes vendredi soir sous une chaleur étouffante sur la place idoine de la caserne Lepic, quartier de Font-Couverte à Montpellier. Il quitte le commandement du groupement de gendarmerie de l’Hérault. Il était également le commandant adjoint de la région de gendarmerie d’Occitanie.

Le préfet de l’Hérault, Pierre Pouëssel, accompagné de Guillaume Saour, son directeur de cabinet a retracé la brillante carrière du général Jean-Philippe Lecouffe, arrivé à Montpellier en 2014, sous l’ère de l’ex-préfet Pierre de Bousquet, récemment nommé à la tête de la prestigieuse Task Force par le président de la République, Emmanuel Macron.

Avant de lui remettre la médaille de la préfecture de l’Hérault, le préfet a cité un des poèmes les plus célèbres de Charles Baudelaire, Le grand voyage, pour souhaiter une parfaite réussite dans ses nouvelles fonctions, à la direction générale de la gendarmerie à Paris.

« Une seule fois dans une carrière »

Visiblement ému face à un parterre important de hauts magistrats des cours d’appel de Montpellier et de Nîmes, de personnalités civiles et militaires, d’une délégation de la Garde civile de Barcelone, le général Jean-Philippe Lecouffe a évoqué, « un exceptionnel temps de commandement, celui d’un officier régional, ce qui n’arrive qu’une seule fois dans une carrière. Je conserve un très chaleureux souvenir de mon séjour ici, finalement, trois ans, ça passe très vite ». Jean-Philippe Lecouffe avait pris son poste ici au grade de colonel, avant de gagner ses galons de général.

Il a tenu à souligner « la qualité des échanges que j’ai eus avec tout le personnel, ainsi qu’avec ceux et celles qui sont chargés de défendre les gendarmes, le dialogue a été riche et constructif, nous avons toujours cherché et trouvé des solutions ». Après les discours et avant de se retrouver devant un buffet copieux, le général et son épouse ont été gâtés et comblés de cadeaux, dont un drapeau « collector ».

Son successeur est nommé

L’ancien patron des militaires de la gendarmerie de l’ex-Languedoc-Roussillon n’oubliera pas les bons moments passés avec ceux avec qui il a tissé des liens étroits, « de bien sympathiques amateurs de bon vin, de gastronomie, de gros cigares et de rugby ».

C’est donc visiblement avec beaucoup de regret qu’il quitte Montpellier pour laisser sa place à son successeur déjà nommé, qui prendra ses fonctions dans l’été : il s’agit du colonel Jean-Valéry Lettermann qui arrive de la direction générale de la gendarmerie nationale à Paris.

Métropolitain et 7 Officiel souhaitent une pleine réussite dans la poursuite de son honorable carrière au général Jean-Philippe Lecouffe.

Dernière prise d’armes pour le général Lecouffe. Photo JMA. Métropolitain.
 

De nombreux gendarmes de l’Hérault à la prise d’armes. Photo JMA. Métropolitain.
 

Un drapeau « collector » de l’ex-région LR en cadeau.  À sa droite, le commandant Thierry Duffau. Photo JMA. Métropolitain.
 

La Garde civile de Barcelone, avec son chef, un colonel présents. Photo JMA. Métropolitain

Source : e-metropolitain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.