Gendarmerie. Le capitaine Camlann dit au-revoir à Segré

Le capitaine Patrick Camlann va retourner dans sa Bretagne natale.

Le capitaine Patrick Camlann va retourner dans sa Bretagne natale. | Hélène Bielak

Arrivé il y a quatre ans à la gendarmerie de Segré, le capitaine Patrick Camlann quitte le secteur, direction Guingamp.

Dans son bureau, il a commencé à préparer ses cartons. Il ne lui reste plus beaucoup de temps avant de filer vers de nouveaux horizons. À 55 ans, le capitaine Patrick Camlann quitte ce jeudi la gendarmerie de Segré pour celle de Guingamp (Côtes-d’Armor).

Grosses affaires

De son passage à la gendarmerie de Segré, il retiendra quelques grosses affaires. L’homme tué d’un coup de couteau à Tiercé, lors de la fête de la Musique l’année dernière. Le meurtre d’Anne Barbot à Vritz, en mars 2013. Ou encore des affaires de stups.

La plus petite compagnie

Bref, un quotidien parfois très mouvementé, pas toujours évident à gérer avec 90 gendarmes dans la zone. “Même si nous sommes la plus petite compagnie du département en terme d’effectifs, on est la compagnie qui a le ratio entre délinquance et population le plus important”, souligne le gendarme.

Son successeur, le capitaine Michel Percheron, débarquera au début du mois d’août à la gendarmerie de Segré. Signe particulier : le gendarme arrive tout droit de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *