Gendarmerie. De nouvelles têtes

De gauche à droite, le gendarme Aurélie Dolet, l'adjudant Bruno Magniez, les...

De gauche à droite, le gendarme Aurélie Dolet, l’adjudant Bruno Magniez, les gendarmes Adrien ragot et Justine Bringard.

Le dispositif de la gendarmerie a été réorganisé l’année dernière, avec la fusion des brigades de Telgruc-sur-Mer et de Crozon, pour former une entité unique, une brigade territoriale autonome (BTA). Celle-ci regroupe 18 gendarmes, dont sept officiers de police judiciaire, trois femmes gendarmes et quatre gendarmes adjoints. Quant à la brigade nautique de Crozon, elle a été dissoute pour être recréée à Telgruc. Cette réorganisation permet ainsi de mutualiser les moyens. Des mouvements de personnels viennent d’avoir lieu : le major Gilles Kernevez a été muté à Plabennec ; le chef Angélique Bourgean, à Charolles (Saône-et-Loire), et le gendarme Marc Brustoloni, à Quimper. Pour les remplacer, l’adjudant Bruno Magniez, qui vient de Sancerre (Cher) ; le gendarme Adrien Ragot, issu de l’escadron de gendarmes mobiles de Chambéry (Savoie), et les élèves gendarmes Aurélie Dolet, de l’école de gendarmerie de Tulle (Corrèze), et Justine Bringard, de l’école de gendarmerie de Chaumont (Haute-Marne).

Source : Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.