Gendarmerie. 1.500 contrôles, 183 infractions

Jeudi soir, les forces de l'ordre ont procédé à un contrôle systématique de tous les véhicules circulant sur la RN 165, près de la sortie Briec, dans le sens Quimper-Brest.

Jeudi soir, les forces de l’ordre ont procédé à un contrôle systématique de tous les véhicules circulant sur la RN 165, près de la sortie Briec, dans le sens Quimper-Brest.

Jeudi, une vaste opération de contrôles sur les routes de Bretagne a permis de relever plus d’une soixantaine de conduites sous stupéfiants ou alcool. Quelque 270 gendarmes ont été mobilisés.

Jeudi soir, plus de 350 personnes, dont 270 gendarmes, ont participé à la vaste opération de contrôles routiers organisée dans toute la Bretagne par la gendarmerie. Au cours de cette initiative d’une ampleur exceptionnelle, 1.537 véhicules ont ainsi été contrôlés. L’opération inter-services, dirigée par le commandant de la Région de gendarmerie de Bretagne, était appuyée par des moyens spéciaux, tels que des véhicules dotés de lecteurs de plaques d’immatriculation, des équipes cynophiles et un hélicoptère. Le bilan fait état de 27 conduites après usage de produits stupéfiants, 39 conduites sous l’empire d’un état alcoolique, six conduites sans permis de conduire et deux conduites malgré l’annulation du permis de conduire. 109 autres infractions diverses ont par ailleurs été relevées par les forces de l’ordre.

Deux opérations simultanées dans le Finistère

Dans le Finistère, deux importantes opérations de contrôle ont eu lieu simultanément sur la RN 12, déviant la circulation vers l’aire de Saint-Servais, et sur la RN 165, à la hauteur de l’aire du Guilvit, à Briec. À Saint-Servais, 230 véhicules ont été contrôlés. Une conduite sous stupéfiants et cinq autres sous l’empire de l’alcool, ont notamment été dénombrées. Ainsi que deux détentions de stupéfiants, un défaut de permis de conduire, un refus d’optempérer et douze petites infractions diverses. À Briec, 300 automobilistes ont dû se soumettre au contrôle. Huit conducteurs avaient un taux d’alcool dans le sang supérieur au seuil légal. Deux conduisaient en ayant consomné des stupéfiants. Un défaut de permis et deux conduites malgré l’annulation du permis ont aussi été verbalisés ; ainsi que deux défauts d’assurance et six petites infractions diverses.

Source : Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.