Gendarme renversé dans le Gard : un nouvel appel lancé pour retrouver deux témoins

 Une mère et sa fille pourraient avoir croisé le véhicule du chauffard qui a percuté un gendarme à Langlade le 8 mai
Une mère et sa fille pourraient avoir croisé le véhicule du chauffard qui a percuté un gendarme à Langlade le 8 mai © Maxppp – Maxppp
Le gendarmerie du Gard est à la recherche d’une femme et d’une petite fille qui faisaient du vélo sur la voie verte près de Langlade. Selon l’enquête, ces deux personnes ont failli être renversées par la même moto qui a percuté un gendarme le 8 mai dernier.Les gendarmes du Gard lancent ce samedi un nouvel appel à témoins. Le 8 mai, lors de la fête du Printemps à Langlade, un gendarme a été percuté par une moto cross. Le motard a délibérément refusé de s’arrêter, lors d’un contrôle routier dans le village gardois. Aussitôt la gendarmerie a déclenché un important dispositif de recherche. Une soixantaine d’hommes déployés sur le terrain appuyés par un hélicoptère. Mais les recherches n’ont rien donné. Ce samedi les gendarmes lancent un nouvel appel pour retrouver deux témoins qui pourraient permettre d’identifier le conducteur de la moto.

Nous recherchons en particulier une femme faisant du vélo sur la voie verte avec une petite fille, qui a failli être percutée par une moto cross le matin du 8 mai. Tout témoignage sera par ailleurs exploité.

La gendarmerie du Gard est à la recherche d’une femme et de sa fille qui auraient pu croiser la moto cross qui a percuté le militaire. Selon les gendarmes, les deux témoins recherchés ont failli être renversés par le deux-roues.

Le gendarme percuté par le motard va beaucoup mieux. Suite à l’incident, il a dû être hospitalisé brièvement au CHU de Nîmes atteint à la jambe par la roue de la moto et au thorax par le guidon du véhicule. Aujourd’hui, le gendarme se porte bien et se remet de ses blessures, il n’aura pas de séquelles. Les gendarmes assurent que l’enquête avance et que le conducteur de la moto est en cours d’identification, « Il est encore temps, j’invite le conducteur de la moto à se rendre à la gendarmerie », a précisé le Commandant Elodie Montet de la gendarmerie de Vauvert.

 

Si vous avez des informations, contactez la gendarmerie 04 66 38 50 00

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.