Gend XXI, une association professionnelle A LA SOLDE DE LA DGGN ?

 Association de défense des droits des militaires

l’ADEFDROMIL par l’intermédiaire de son délégué régional, le Lieutenant-colonel (e.r) Fredy LUCAS, s’exprime sur un projet de statuts accompagné d‘une charte éthique, concernant une future association professionnelle au profit des gendarmes, nommée GEND XXI.

“Profession Gendarme”, après avoir relevé plusieurs questionnements et tentatives de réponses dans cet écrit apporte ici son commentaire.

Le colonel Lucas affirme que ce projet est tout à fait louable. Néanmoins, la lecture de ses statuts et de sa charte éthique le laisse perplexe.

Selon lui, ce projet serait le fruit du travail d’un groupe, formé autour du lieutenant-colonel Jean-Hugues Matelly, dont certains membres appartiennent aux instances de concertation existantes.

Par ailleurs, outre l’interdiction du droit de grève et de retrait incompatible avec l’état de militaire, l’auteur constate que GEND XXI s’impose de nombreuses restrictions supplémentaires dans sa charte éthique.

« N’y a t-il pas là une certaine volonté de ne pas trop froisser la hiérarchie ?

De faire allégeance ? »

Avec des restrictions « auto imposées », GEND XXI ne devrait pas avoir plus de pouvoir que les instances de concertation actuelles. Le caractère potentiellement temporaire de GEND XXI, déjà inscrit dans ses statuts, l’interpelle :

– « La crainte du commandement de voir éventuellement les gendarmes se tourner vers des structures existantes, dès janvier 2015, ne serait elle pas une des raisons de créer si rapidement une telle association professionnelle ? »

– « Pourquoi envisager dès à présent que le cadre de la loi 1901 pourrait ne pas être celui retenu dans la réponse du législateur ? » 

– « Les auteurs du projet GEND XXI auraient-ils déjà connaissance des solutions qui seront envisagées dans l’étude confiée à M. Bernard Pêcheur par le Président de la République? »

“Profession Gendarme” s’était déjà exprimée sur ces mêmes questions, en particulier sur les travaux en cours de Gend XXI et des résultats prospectifs qui en découlaient :

    Interrogations sur le futur droit d’association professionnelle des militaires (suivre ce lien)

Le colonel LUCAS souligne également la non prise en compte des intérêts spécifiques des retraités de l’arme : « GEND XXI ne s’occuperait plus de ses futurs adhérents dès leur mise à la retraite. Pourtant  tous les actifs sont des potentiels retraités. S’agit-il là d’une volonté de ne pas empiéter sur le périmètre des associations de retraités existantes ? »

En ce qui concerne cette question “Profession Gendarme” avait également exprimé son point de vue par un texte publié le 11 novembre dernier, intitulé le rôle des retraité au sein de la gendarmerie -associations ou syndicats  (suivre ce lien)

Le colonel LUCAS remarque aussi que le vote à main levée en assemblée générale, inscrit dans les statuts, relève des vieilles habitudes syndicales caricaturales car ce procédé ne permet pas une libre et véritable expression des adhérents.

Ensuite il soupçonne GEND XXI de vouloir calquer son organisation sur le découpage institutionnel de la gendarmerie.

A ses yeux le projet GEND XXI est articulé autour de deux idées maîtresses :

– « être en mesure de contrer une éventuelle ruée, fantasmée par la hiérarchie, des gendarmes vers les syndicats de Police ».

– « rester en harmonie avec les desiderata de la hiérarchie notamment en matière de restriction de ce nouveau droit et de s’insérer sans heurts dans le milieu associatif existant ».

Il conclu en affirmant qu’une telle association professionnelle semble chercher le consensus et affiche une apparente allégeance à la hiérarchie.

La totalité de l’article du Lieutenant-colonel Fredy LUCAS est visible sur le lien suivant :

( http://adefdromil.org/33090 )

L’Association Professionnelle Gendarmerie (APG) est en phase avec les conclusions  de l’ADEFDROMIL et rappelle qu’elle s’est largement exprimée sur le sujet par les articles suivants :

– Interrogations sur le futur droit d’association professionnel des militaires. (suivre ce lien)

– Rôle des retraités au sein de la gendarmerie -associations ou syndicats. (suivre ce lien)

– Syndicats ou associations ? Mais un truc à nous !  ( suivre ce lien )

– Les associations et syndicats militaires. ( suivre ce lien )

Bannière APG2

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *