Franche-Comté, aux Eurockéennes, les gendarmes à l’heure du rock…

http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/var/ezwebin_site/storage/images/media/images/eurockeennes/44297-1-fre-FR/eurockeennes_medium.jpg

Pas de fausse note pour les gendarmes de Franche-Comté qui ont encadré les Eurockéennes, l’un des plus importants festivals de France et qui ont mis fin à un gang de voleurs de téléphone durant le festival.

La 25e  édition des Eurockéennes de BELFORT (90 – Territoire de Belfort) a rencontré cette année un record d’affluence avec 127 000 festivaliers, sur le site naturel de MALSAUCY les 4,5, 6 et 7 juillet.

La préparation très en amont avec les organisateurs a permis d’anticiper et de contenir les problèmes d’ordre public en donnant priorité à la manœuvre de gestion de foule. 280 gendarmes départementaux étaient engagés sur ce dispositif et ont bénéficié du renfort de deux escadrons de gendarmerie mobile.

Les Eurockéenne c’est aussi l’occasion, pour le GGD du territoire de Belfort et la région de gendarmerie de Franche-Comté, de démontrer le savoir faire de l’institution dans l’organisation des grands rassemblements de personnes et de conduire sur quatre jours et quatre nuits une opération de grande ampleur, associant la gendarmerie mobile et la gendarmerie départementale, l’active et la réserve.

L’efficacité a primé puisque durant le festival, les gendarmes ont mis fin aux agissements de trois bandes spécialisées dans le vol de téléphones portables.

Le modus operandi  est le même. Dans la foule, des festivaliers téléphone en main, sont dépossédés de leur bien, souvent avec violence, en étant ceinturés par des complices qui empêchent toute tentative de poursuite.

Les investigations entreprises par les enquêteurs présents sur le site ont permis l’interpellation de 11 auteurs dont 3 ont été incarcérés à la maison d’arrêt de BELFORT, dans l’attente de leur comparution devant le tribunal correctionnel , et 8 autres seront convoqués ultérieurement. Au total, 88 téléphones portables ont pu être restitués à leurs propriétaires.

Sources : RGFC / Sirpa

Credits photo : adjudant Luc Duredon – cellule communication RGFC

Contact : SIRPA Gendarmerie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *