Français pris en chasse par les gendarmes et les Mossos : cavale et panique à Tordera

Selon plusieurs médias catalans (europapress notamment), deux ou trois Français seraient pris en chasse par la gendarmerie française ainsi que les Mossos d’Esquadra depuis la mi-journée, ce lundi.

Les deux occupants d’une Golf ont forcé un barrage de douane au Boulou. Malgré deux pneus crevés par la herse dressée par les douaniers devant leur refus d’obtempérer, le véhicule est parvenu à prendre la fuite en direction de l’Espagne. Ils ont alors été pris en chasse par les gendarmes qui passaient par là à ce moment-là. Ces dernier ont interrompu la poursuite peu après la frontière et les Mossos d’Esquadra (police catalane) ont alors pris le relais. La course-poursuite s’est engagée sur l’autoroute AP-7 sur plus de 100 kms.

Selon les médias espagnols, de source policière catalane, ces individus ne seraient pas liés au terrorisme mais plutôt au trafic de drogue.

La police aurait eu le soutien d’un hélicoptère dans ses recherches.  Les individus pris en charge auraient abandonné une Golf noire immatriculée en France avant de s’enfuir d’abord à pied, puis à bord d’une seconde voiture.

Les deux délinquants en cavale auraient eu un pneu crevé sur l’AP7 en circulant vers Barcelone, à une trentaine de km au sud de Gérone et auraient donc opté pour la sortie Hostalric.

Là, ils ont filé au nord vers le premier rond-point, où ils ont pris la direction de Blanes. Les gendarmes et les Mossos ont alors perdu leur trace… Au niveau du rond-point de Tordera qui se trouve à mi-chemin vers Blanes, ils sont entrés dans la localité et ont garé fort mal leur Wolkswagen Golf dans la rue du Doctor Carreras, une rue parallèle à la route d’où ils venaient.

Apparemment, une autre voiture conduite par un complice était en tête, et a dû leur donner les indications pour se retrouver à Tordera. Là, les deux délinquants ont sauté dans l’autre véhicule. On a perdu leur trace, pour le moment.

C’est la police municipale qui a découvert la Golf mal garée et a prévenu les Mossos. Voitures de mossos et des gendarmes ont patrouillé en vain dans la ville et finalement la voiture des fugitifs a été emportée par la police. Un hélicoptère survolait la zone juqu’à 15 heures.

L’arrivée de la police catalane et de la voiture des gendarmes dans la petite localité de Tordera a semé la panique. L’accès à Tordera par la N-II et la sortie par route BV-5122 vers Hostalric et Blanes ont été coupées ainsi que la rue Dr Carreras et les rues adjacentes pendant que les agents des Mossos d’esquadra et les gendarmes recherchaient les fuyards.

La présence de la voiture de gendarmes dans cette paisble localité agricole et des agents catalans, dont certains en gilet pare-balles a fait croire à la population qu’ils étaient à la recherche de jihadistes, Certains parents ont décidé de ne pas envoyer en classe leurs enfants qui étaient rentré déjeuner à la maison, a expliqué le maire de Tordera Joan Carles Garcia. Dans certains médias locaux on assure que les narcotraficants ont jeté par la fenêtre de leur véhicule les paquets de drogue qu’ils transportaient.

Source et suite : L’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.