Formation à la conduite moto à la gendarmerie mobile

201806121078-full

La journée de formation théorique et pratique à la conduite moto organisée par le commandant de l’escadron départemental de sécurité routière (EDSR) Thierry Souplet a réuni 75 participants à la gendarmerie mobile de Mirande. Cette première journée moto dans le Gers a débuté par quatre ateliers de sécurité routière : gestes de premiers secours, connaissance du Code de la route, maîtrise de sa moto sur le plateau de maniabilité et trajectoire de sécurité. Tous ces ateliers étaient encadrés par des motocyclistes de la gendarmerie. La théorie et la pratique ont été évaluées par deux questionnaires. Puis, les participants (de 19 à 76 ans) sont partis en deux équipes pour la partie ludique de la journée, un rallye d’une centaine de kilomètres de découverte de l’Astarac, avec un questionnaire touristique et surtout une évaluation sur la formation du matin. Les concurrents, classés en deux groupes (détenteurs du permis de moins et de plus de 2 ans) ont reçu des lots financés par la préfecture du Gers grâce au Plan départemental d’action de sécurité routière. Chez les plus jeunes, Victor Laouat, Pascal Mercier et Véronique Meunier se sont qualifiés 1er, 2e et 3e. Dans le second groupe, le classement a été le suivant : 1. Thierry Labedan ; 2. Vincent Arsuffi ; 3. Philippe Le Parcours. D’autres ont été récompensés et un tee-shirt souvenir remis à chacun des participants. Anne Laybourne, sous-préfète de Mirande, et le commandant Thierry Souplet ont délivré le même message, la recommandation aux motocyclistes d’observer et de diffuser ces conseils que les motards de la gendarmerie reçoivent dans leur formation à l’école de Fontainebleau, celui de se connaître soi, sa moto et la route et globalement un message de prudence sur cette route qui se partage.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.