Floride : le gouverneur Ron DeSantis signe l’interdiction de l’obligation des vaccins et du masque dans les écoles

Coup de théâtre en Floride et coup de force contre le président Joe Biden. Le gouverneur de Floride Ron DeSantis s’est rendu à Brandon dans le comté de Hillsborough, pour promulguer des projets de loi destinés à infliger des amendes aux employeurs qui imposent à leurs salariés l’obligation vaccinale et à interdire aux écoles l’obligation vaccinale et le port du masque aux élèves.

Les républicains de Floride ont approuvé le projet de loi mercredi après des heures de débat au cours desquelles les républicains ont soutenu qu’ils protégeaient les travailleurs. « Si vous voulez vous faire vacciner, vous pouvez vous faire vacciner. Si vous ne voulez pas vous faire vacciner, vous pouvez choisir de ne pas vous faire vacciner », a déclaré le sénateur républicain Danny Burgess. « C’est tout l’objet de ce projet de loi, faire confiance aux Floridiens et nous permettre de faire ce choix par nous-mêmes. »

Il est désormais interdit d’exiger la vaccination de quiconque, y compris des travailleurs. Les établissements d’enseignement ne peuvent pas exiger que les étudiants soient vaccinés contre la COVID-19. Les districts scolaires ne peuvent pas exiger le masque à l’école, mettre en quarantaine les élèves en bonne santé. S’il y a manquement, les élèves et les parents peuvent poursuivre les districts scolaires. Les employeurs qui enfreignent ces protections de la santé des salariés seront condamnés à une amende, les petites entreprises (99 employés ou moins) devront faire face à une amende de 10 000 $ par salarié et les moyennes et grandes entreprises à 50 000 $ par salarié.

Voici ce qui est écrit sur le site du 46e gouverneur de Floride :

BRANDON, Floride – Aujourd’hui, le gouverneur Ron DeSantis a été rejoint par le procureur général Ashley Moody, le président du Sénat Wilton Simpson et le président de la Floride Chris Sprowls pour signer une législation qui protège les Floridiens de la perte de leur emploi en raison des mandats de vaccination COVID-19 et protège les droits des parents à prendre des décisions en matière de soins de santé pour leurs enfants. Les projets de loi ont été adoptés lors d’une session extraordinaire de la législature de Floride et entrent en vigueur immédiatement. Les dirigeants de Floride dans les domaines des affaires, de l’éducation, du gouvernement et des soins de santé ont manifesté leur soutien à cette importante législation.

« J’ai dit aux Floridiens que nous protégerions leurs emplois et aujourd’hui, nous avons fait la loi », a déclaré DeSantis lors d’une apparition à Brandon. « Personne ne devrait perdre son emploi en raison d’obligations COVID et nous avions la responsabilité de protéger des habitants de la Floride. Je suis reconnaissant à la législature de Floride de s’être jointe à moi pour défendre la liberté. » Sur Twitter, le gouverneur est heureux d’annoncer que « La législature de Floride et mon administration se sont engagées à protéger les emplois en Floride. Aujourd’hui, j’ai signé une loi protégeant le droit des Floridiens de gagner leur vie et de prendre eux-mêmes des décisions en matière de santé. »

Les membres du groupe républicain ont déclaré qu’ils avaient choisi la petite banlieue de Tampa, à Brandon, comme lieu de signature du projet de loi s’opposant aux obligations de vaccination de la Maison-Blanche, afin de troller le président Joe Biden en faisant référence à ce qui est devenu un substitut populaire pour avoir « injurié » le président avec le slogan « Let’s go Brandon ! » qui  résonne avec le très populaire « Fuck Joe Biden ».

Marcel D. pour Le Média en 4-4-2

Répondre à Patrick Huet Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.