Fleury-sur-Andelle [Gendarmerie] De nouveaux visages à la brigade

C’est près de la moitié de l’effectif qui a changé ces derniers mois au sein de la communauté de brigades Fleury/Lyons.

Les nouveaux visages de la brigade de gendarmerie de Fleury-sur-Andelle.

Les nouveaux visages de la brigade de gendarmerie de Fleury-sur-Andelle.

À la tête des vingt et un hommes et femmes qui veillent sur les habitants du canton de Romilly-sur-Andelle, le lieutenant Emmanuel Capron. Une équipe qui a connu d’importants changements ces derniers mois avec pas moins de neuf nouvelles affectations.

Les arrivants

– Major Sébastien Osmont. Après quatre années à commander la brigade de Chaumont-en-Vexin, dans l’Oise, ce rouennais de 46 ans, arrive donc à la tête de celle de Fleury-sur-Andelle.

– Adjudant Ludovic Lecoq, 38 ans. Ce haut-normand d’origine arrive de la brigade de La Feuillie, en Seine-Maritime.

– Adjudant Yannick Milhouet, 46 ans. Auparavant en poste à la Compagnie du Havre, ce sous-officier de 46 ans est originaire de Touraine. Il est promu au grade d’adjudant-chef le 1er décembre 2015.

– Brigadier Victor Pluvinage, 20 ans, originaire de Haute-Normandie. Il est précédemment en poste au peloton motorisée de Gaillon.

– Gendarme Flavie Legraverend, 25 ans, sortie de l’école de sous-officier de Chateaulin en février dernier. Originaire de Basse-Normandie, elle était affectée auparavant en tant que gendarme adjoint volontaire à Guingamp.

– L’élève gendarme Yoan Salgueiro, 22 ans, originaire de Bretagne, vient de sortir de l’école de gendarmerie de Chaumont.

– Le gendarme Bastien Roger, 24 ans. Sorti de l’école de gendarmerie de Montluçon, il était précédemment affecté au Peloton de Surveillance et d’Intervention (PSIG) de Valenciennes puis à la brigade de Barentin en qualité de gendarme adjoint volontaire.

– Le gendarme adjoint volontaire, Mathieu Jougleux, 20 ans. Originaire du Pas-de-Calais, Fleury est sa première affectation.

– Première affectation aussi, à la communauté de brigade Fleury/Lyons pour le gendarme adjoint volontaire Saliou Diallo, 24 ans, originaire du Val d’Oise.

Source : L’Impartial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.