Finistère. Les voleurs dans la roue des vélos haut de gamme

Des VTT et vélos de route, entre 3 500 et 5 000 € pièce, ont été volés dans le Finistère. Avec les Championnats d’Europe sur route à Plumelec, dans le Morbihan, les gendarmes sont en alerte.

Des VTT et vélos de route, entre 3 500 et 5 000 € pièce, ont été volés dans le Finistère. Avec les Championnats d’Europe sur route à Plumelec, dans le Morbihan, les gendarmes sont en alerte. | Ouest-France

Des VTT et vélos de route, entre 3 500 et 5 000 € pièce, ont été volés dans le Finistère. Avec les Championnats d’Europe sur route à Plumelec, dans le Morbihan, les gendarmes sont en alerte.

Neuf VTT volés sur le parking d’un hôtel au Huelgoat en marge des Roc’h des Monts-d’Arrée le week-end du 10 septembre. Un vélo volé dans un pavillon carhaisien (4 500 euros), deux commerces de cycles cambriolés à Lesneven (huit vélos volés) et Carhaix (deux vélos). Dans ce dernier cas, les voleurs avaient la possibilité de prendre plus de modèles de moyenne gamme. Ils ont préféré se concentrer sur la qualité.

Depuis début septembre, les gendarmes du Finistère sont sollicités pour une série de vols de vélos. Avec un point commun : « Il s’agit de machines de course et de VTT haut de gamme avec cadres carbone, roues et composants de haute qualité, dont le prix est compris entre 3 500 et 5 000 euros » détaille le colonel Richard Pégourié, commandant du groupement départemental de gendarmerie. Ses hommes enquêtent et font de la prévention.

Applications pour smartphone

Mis en place en partenariat avec la chambre de commerce et d’industrie (CCI), le dispositif « Alerte commerces 29 » sensibilise les professions exposées. Le groupement sensibilise aussi sur sa page Facebook et met aussi à disposition de tous l’application gratuite pour smartphone « Stop cambriolages » : elle permet l’envoi d’alertes (push) en temps réel.

« Nous ne connaissons pas les modes d’écoulement de ces vélos », poursuit le colonel Pégourié. Premières pistes explorées : les sites de vente en ligne et l’export vers les pays de l’Est.

Vigilance en Morbihan

Le Morbihan a été plus épargné : deux cambriolages dans un magasin de cycles. Avec les Championnats d’Europe de cyclisme sur route à Plumelec, ses 906 coureurs et 45 délégations, les équipes sont une cible potentielle. La gendarmerie compte multiplier les contrôles aux abords des hôtels et sur le site.

« On nous a déjà volé des vélos dans des hôtels à l’étranger. Pour les championnats, nous avons des camions équipés de systèmes efficaces, mais pas inviolables », explique Pierre-Yves Chatelon, sélectionneur des espoirs de l’équipe de France.

Cette dernière a fait livrer un conteneur sur le parking de l’hôtel Ibis à Vannes. « Nous transportons des vélos qui coûtent de 6 000 à 10 000 euros. Nous ne pouvons pas prendre de risque. Nous pouvons aussi faire appel à des veilleurs de nuit », ajoute Pierre-Yves Chatelon.

Par manque de place et par sécurité, certaines équipes qui logent dans des hôtels du Pays de Vannes ont mis les vélos à l’abri dans la chambre des coureurs.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.