Faits divers : un contrôle de gendarmerie sur la ligne SNCF

Plusieurs infractions ont été relevées

Des contrôles ont été opérés sur la portion Dieppe - Tôtes.

Vendredi dernier de 17 heures à 20 heures et à la requête de la procureure de la République Valérie Cadignan la compagnie de gendarmerie de Dieppe a opéré des contrôles sur la ligne SNCF Dieppe-Auffay. Six opérations ont été effectuées à l’occasion de trois aller retour.
Les réquisitions visaient le trafic de stupéfiants, le port et la détention d’armes prohibés et les infractions sur la législation sur le séjour des étrangers sur le territoire national. Les opérations ont été menées par 14 militaires de la compagnie incluant la brigade de recherches et le peloton de surveillance et d’intervention (PSIG) ainsi que les communautés de brigades d’Envermeu, Offranville et Tôtes. Dirigées par le chef d’escadron Patrice Lagadec, elles ont permis d’interpeller deux Syriens en situation irrégulière qui se dirigeait vers Rouen. Mineurs, ils ont été entendus dans le cadre de la procédure avant d’être relâchés. Des mesures de protection ont été prises et leur hébergement a été assuré pour la nuit. Dans la même rame, un jeune homme qui détenait des produits stupéfiants a été interpellé et placé en garde à vue. L’usager est originaire de la région dieppoise. Âgé de 29 ans, il voyageait avec quelques grammes de résine de cannabis. Déjà connu pour des faits similaires, il sera poursuivi devant le tribunal correctionnel de Dieppe pour transport, usage et détention de produits stupéfiants par le biais d’une CRPC (plaider-coupable) ou à défaut par le biais bien d’une COPJ (convocation par officier de police judiciaire). La marchandise a été saisie sur instruction du procureure de la République, elle sera détruite.
C. B.

Source : Les informations Dieppoises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *