Facebook. Plus de 3000 “likes” en une semaine pour les gendarmes ornais

Le capitaine Marc Beaulieu est notamment en charge de l’animation de la page Facebook de la gendarmerie de l’Orne.

Le capitaine Marc Beaulieu est notamment en charge de l’animation de la page Facebook de la gendarmerie de l’Orne. | Delphine Le Normand/Ouest-France.

Le groupement de gendarmerie de l’Orne a ouvert sa page il y a une semaine. Elle compte déjà plus de 3 000 fans. Une façon de renforcer la proximité avec les citoyens.

Ils n’en reviennent pas les gendarmes de l’Orne. Leur page Facebook a dépassé les 3 000 « j’aime » sur leur page alors qu’elle n’a qu’une semaine d’existence. « On ne s’explique pas nous-mêmes ce succès », lance le colonel Christophe Urien, commandant du groupement de gendarmerie de l’Orne.

Un ton familier

Derrière l’écran, ils sont deux : le capitaine Marc Beaulieu et le colonel Urien qui valide le contenu de la page. On y trouve « des conseils classiques de prévention, des articles qui touchent à la sécurité routière, des comptes-rendus d’affaires judiciaires ». Cette page est aussi le relais d’appels à témoins lancés par d’autres gendarmeries de France ou la publication de photos d’objets volés puis retrouvés et qui pourraient être reconnus par leurs propriétaires.

Le tout balancé sur un ton familier. « Si on adoptait un ton institutionnel, ça ne marcherait pas. » Forcément, animer cette page prend du temps. « C’est un suivi au quotidien. Les gens nous posent des questions auxquelles il faut répondre. Il nous faut aussi parfois modérer les réactions entre internautes. Mais le succès de cette page repose sur nos épaules. À nous d’intéresser les gens maintenant ! »

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *