Excellent bilan pour la brigade de gendarmerie

La traditionnelle inspection de la gendarmerie de Jaunay-Marigny a été réalisée par Stéphanie Vera, commandant la compagnie de gendarmerie de Poitiers. - La traditionnelle inspection de la gendarmerie de Jaunay-Marigny a été réalisée par Stéphanie Vera, commandant la compagnie de gendarmerie de Poitiers.

La traditionnelle inspection de la gendarmerie de Jaunay-Marigny a été réalisée par Stéphanie Vera, commandant la compagnie de gendarmerie de Poitiers.

La traditionnelle inspection de la gendarmerie de Jaunay-Marigny a été réalisée, la semaine dernière, par la cheffe d’escadron, Stéphanie Vera, commandant la compagnie de gendarmerie de Poitiers.

Devant les élus et tous les représentants des forces de sécurité : polices municipales, office de la chasse, sapeurs-pompiers, sécurités privées, le lieutenant Crepelle, commandant la brigade, a évoqué l’excellent bilan 2016.

La délinquance recule fortement

La délinquance continue de reculer fortement, tant en ce qui concerne les violences que les vols, les cambriolages ou les escroqueries. Résolument tournée vers la police judiciaire, l’action des militaires a permis l’interpellation de près de 340 personnes cette année. A l’officier de rappeler quelques belles affaires comme les trafics de stupéfiants dont une saisie de plus de 1,7 kg de cannabis, de cocaïne, la mise à l’arrêt d’un phénomène de vols à la roulotte, l’abattage des arbres de Jaunay-Clan et l’escroquerie massive qui a frappé le parc du Futuroscope et qui a conduit les gendarmes à enquêter jusqu’en région parisienne.
Toujours plus sollicités, les gendarmes ont réalisé près de 1.250 interventions dont un tiers de nuit. 60 % d’entre elles ont lieu à Chasseneuil-du-Poitou et 34 % à Jaunay-Clan. A cela il faut ajouter la très forte mobilisation imposée par l’état d’urgence qui voit les gendarmes assurer une présence impressionnante au Futuroscope ou sur la zone commerciale, entre autres. Pour cela, ils sont renforcés par de nombreux réservistes.
Le lieutenant Crepelle a ensuite évoqué l’année à venir. Il s’agira d’assurer la sécurité de deux « communes » supplémentaires, à savoir Beaumont et Marigny-Brizay. Pour cela, il mise sur toujours plus de partenariat et de prévention. Prévention des vols grâce au chef Nivert qui intervient dans les entreprises et autres locaux pour donner des conseils pour se prémunir des cambriolages ou via l’action du gendarme Dujour qui œuvre avec les écoles et services sociaux pour prévenir les violences faites aux mineurs. Le partenariat avec les polices municipales et les habitants engagés dans la participation citoyenne permet de véritables coopérations entre la population et les gendarmes pour lutter contre les cambriolages. D’ailleurs 2017 verra une nouvelle commune s’investir dans ce dispositif.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.