Ex-école de gendarmerie: le chapiteau est dressé

Un chapiteau plus grand que l’ancien.

Photo: agrimperelle

Le nouveau chapiteau de l’École de cirque a été dressé à l’ancienne école de gendarmerie. Le premier spectacle devrait s’y dérouler en décembre.

C ‘était compliqué, souffle le directeur de l’École de cirque Mathieu Autajan. On faisait tout dans le même espace. Dès qu’on se mettait en configuration spectacle, c’était difficile. L’école de cirque, qui n’a plus de chapiteau en plus de ses locaux depuis décembre dernier, vient de passer une période difficile. Mais l’établissement commence à voir le bout du tunnel. Acheté d’occasion 55.000€ par l’école à la famille Bouglione, le nouveau chapiteau de l’établissement, de couleur blanche et bleue, a été dressé jeudi à l’ancienne école de gendarmerie. Le lancement symbolique de la reconversion du site.

Encore plusieurs semaines de travaux

Plus grand que l’ancien (sa capacité est aussi de 600 places mais il est en plus équipé de coursives), le chapiteau est situé sur la droite du site, où se trouvaient auparavant différents bâtiments de l’école de gendarmerie. « Il y avait un grand hangar, une espèce de maison et un autre bâtiment », explique Maryse Lavrard, première adjointe en charge de l’urbanisme.
Tous ces bâtiments ont été détruits au printemps par l’Établissement public foncier (EPF), partenaire de l’ensemble du projet. La Ville a ensuite réalisé pour 200.000€ de travaux. « Nous avons réalisé toute la stabilisation du sol et l’aménagement des réseaux. »
Le chapiteau étant désormais monté, les travaux vont se poursuivre pendant plusieurs semaines sous la toile: plancher, projecteurs… Ils seront financés par l’École de cirque grâce à des subventions de la Direction régionale des affaires culturelles (55.000€) et de la Région (42.500€). « Il va y avoir une clôture », indique aussi Maryse Lavrard. Cette clôture sera financée par l’EPF.
Par la suite, deux petits bâtiments situés à côté du chapiteau, qui étaient auparavant des « petites salles de rangement », seront aménagés pour l’École de cirque. Selon Mathieu Autajan, ils accueilleront « une billetterie, une salle de réunion, une salle de stockage, des sanitaires, des vestiaires et un espace commun pour l’accueil en résidence ». L’École de cirque devrait néanmoins prendre possession du chapiteau sans attendre dès le 1 décembre. Et, pour cause. Le soir même, le spectacle d’ouverture du festival « Les Insouciants » organisé pour la première fois en partenariat avec les 3T y est d’ores et déjà prévu!

Vidéo sur centre-presse.fr et lanouvellerepublique.fr

Alain Grimperelle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.