Enfin des fanions pour 15 compagnies de gendarmerie et 4 escadrons de sécurité routière de Côte-d’Or

Une cérémonie très rare et hautement symbolique, c'est seulement la troisième de ce type en France.
Une cérémonie très rare et hautement symbolique, c’est seulement la troisième de ce type en France. © Radio France – Thomas Nougaillon

Ce vendredi après-midi, place de la Libération 15 compagnies de gendarmerie et 4 escadrons de sécurité routière se sont vu remettre des fanions de leurs unités, une première en Bourgogne au sein d’un groupement.

Ils ne pouvaient pas passer inaperçus. 200 gendarmes en uniformes place de la Libération ce vendredi en fin d’après-midi en plein centre-ville de Dijon. Le général Olivier Kim, commandant la région de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté a procédé à la remise des fanions de leur unité aux 15 compagnies et aux 4 escadrons départementaux de sécurité routière de la région de gendarmerie de Bourgogne.

S’il s’agit d’une tradition militaire bien ancrée, jusqu’à présent, la gendarmerie départementale n’attribuait pas de tels emblèmes à ces unités subordonnées au groupement. Un oubli que le général Olivier Kim tenait à réparer : « c’est une cérémonie historique, car seules les compagnies de gendarmerie départementale, par les hasards de l’histoire n’en avait pas ».

Place de la Libération 200 gendarmes en armes et en tenues d'apparat étaient présents, à leur côté, on a vu des associations de porte-drapeaux ainsi que des réservistes citoyens. - Radio France
Place de la Libération 200 gendarmes en armes et en tenues d’apparat étaient présents, à leur côté, on a vu des associations de porte-drapeaux ainsi que des réservistes citoyens. © Radio France – Thomas Nougaillon
Une cérémonie en présence de François Rebsamen, président de Dijon Métropole (c'est lui qui a proposé de l'accueillir en plein centre-ville) ou encore de Pauline Jouan, directrice de cabinet de la préfète.  - Radio France
Une cérémonie en présence de François Rebsamen, président de Dijon Métropole (c’est lui qui a proposé de l’accueillir en plein centre-ville) ou encore de Pauline Jouan, directrice de cabinet de la préfète. © Radio France – Thomas Nougaillon
Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.