En Seine-Maritime, les gendarmes traquent les voitures volées

Le 30 juin 2015, de 17h à 20h, la compagnie de gendarmerie d’Yvetot a mis en place un dispositif de lutte contre la délinquance. Bilan de l’opération : 14 infractions sanctionnées.

Mardi 30 juin, la compagnie de gendarmerie d'Yvetot a mis en place une opération de lutte contre la délinquance.

Mardi 30 juin, la compagnie de gendarmerie d’Yvetot a mis en place une opération de lutte contre la délinquance. (Illustration)

Le mardi 30 juin 2015, la compagnie de gendarmerie d’Yvetot (Seine-Maritime) a mis en place un service de lutte contre la délinquance impliquant de nombreuses unités de la compagnie, entre 17h et 20h. 37 gendarmes, placés sous le commandement du chef d’escadron Piedagnel, secondé par le capitaine Joël Hébert, ont été engagés sur le dispositif. Huit postes fixes ont été tenus en des points clés du territoire de la compagnie et des patrouilles réalisées.

« Insécuriser » les délinquants

« Les délinquants empruntant les axes du département, ce service voulait aussi créer un sentiment d’insécurité chez eux », rappelle la gendarmerie. Les objectifs principaux de cette opération, effectuée sur réquisition du parquet de Rouen, étaient la lutte contre les cambriolages et la lutte contre les vols de véhicules.
Les infractions graves au code de la route, génératrices d’accidents, ont également été sanctionnées.

Bilan : 14 infractions sanctionnées

Pas moins de 200 véhicules ont été contrôlés avec vérifications de la concordance du numéro VIN (Vehicle Identification Number = numéro d’identification du véhicule) présent en différents points de l’habitacle (frappe du châssis, plaque constructeur, étiquette pare-brise), afin de lutter contre les maquillages de véhicules volés. Le capitaine Joannes, commandant en second l’escadron départemental de sécurité routière de la Seine-Maritime, était également présent sur les lieux, afin d’apporter son expertise.
Au bilan, 14 infractions au code de la route ont été sanctionnées (défaut de port de ceinture, vitesses, alcoolémie, usage de téléphone portable, conduite avec permis non prorogé…) et un cyclomoteur dérobé le 29 juin 2015 à été retrouvé à Yerville (Seine-Maritime).

Source : Normandie Actu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.