En pleine interview télévisée, le professeur Didier Raoult provoque les médias

imageDéclarations chocs du professeur Didier Raoult sur i24NEWS.

Sur la chaîne i24NEWS, le (médiatique…) infectiologue s’en est pris aux médias. En pleine interview télévisée, il a lâché : « Les informations sont de meilleure qualité sur YouTube que dans les médias traditionnels ».

Le controversé professeur marseillais Didier Raoult n’a peur de rien et dit tout ce qu’il pense. Nouvel exemple, jeudi 14 mai, sur la chaîne i24NEWS. Cette fois-ci, l’infectiologue, qui prône la chloroquine face au nouveau coronavirus Covid-19, s’en est pris aux médias. En pleine interview télévisée, il a lâché : « Les informations sont de meilleure qualité sur YouTube que dans les médias traditionnels ».

Les médias traditionnels se sentiraient « en danger »

Souvent accusé de propager des « fake news », notamment sur l’efficacité de la chloroquine, le professeur est revenu sur la chaîne d’information en continu internationale sur la crise médiatique suscitée par l’épidémie de coronavirus Covid-19.

Didier Raoult a une explication pour le fait que les médias ne cessent selon lui de s’attaquer à ses propos. D’après lui, les médias traditionnels se sentiraient « en danger », ce qui se traduirait par « beaucoup de violence ». Il s’est ensuite attribué le rôle de « rival incontrôlable (des médias) concernant la clarté et la réalité de l’information ».

Pas plus d’informations exactes que sur les réseaux sociaux

Le directeur de l’IHU Méditerranée est allé jusqu’à affirmer que ces médias ne relayaient « pas plus d’informations exactes que sur les réseaux sociaux ». Souhaitons juste une chose : que ces déclarations chocs soient une énième provocation et non pas une vérité dans l’esprit d’un chercheur plus que jamais… médiatique.

Source : Midi Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.