Effets indésirables : Les chiffres sont sur le site de l’OMS mais vous ne prenez même pas le temps d’y aller avant de vous faire injecter!

C’est un travail très facile à faire. Cela prend deux minutes, c’est en libre accès. Mais ça risque de ne pas vous plaire.

Je suis effaré de voir que la campagne de vaccination façon Blitzkrieg continue de se dérouler alors même que les chiffres des effets indésirables déclarés dépassent tout ce qui a été vu depuis la fin des années 60.

1968 précisément, date à laquelle a été créé le Programme international de surveillance des médicaments (PIDM) par l’OMS.

En effet, il ne se passe pas un seul jour sans qu’on voie passer un message sur les réseaux sociaux relatant le décès ou les effets indésirables causés par le « vaccin« . Les sportifs semblent particulièrement affectés en ce moment.

La plupart des gens ne semblent pas être plus inquiets que ça. Il faut dire que la propagande gouvernementale qui bat son plein depuis deux ans n’y est pas pour rien. Télé, métro, bus, train, publicité, affichage administratif, campagnes de SMS, réseaux sociaux + les amendes et autres joyeusetés. La totale.

L’ancien Ministre de la propagande Goebels aurait aimé avoir le tiers de tous ces moyens en son temps…

Peut être que ça vaudrait le coup de jeter un oeil sur un site on ne peut plus officiel, je veux parler de VigiAccess.org, et vérifier que ce vaccin est bien si sûr que ce que l’on en dit.

Et pour rappel, la définition du mot « vaccin » sur le site Larousse.fr  (au 12/12/2021) qui n’a pas la réputation d’être un site complotiste :

vaccin
nom masculin
(de vaccine)

  1. Substance d’origine microbienne (microbes vivants atténués ou tués, substances solubles) qui, administrée à un individu ou à un animal, lui confère l’immunité à l’égard de l’infection déterminée par les microbes mêmes dont elle provient et parfois à l’égard d’autres infections.
  2. Substance microbienne analogue, mais utilisée dans un dessein curatif et non plus préventif.
  3. Ce qui immunise contre un mal, un danger : Un vaccin contre la passion.

La phrase clef est : … confère l’immunité à l’égard de l’infection … ce qui n’est clairement pas le cas au vu des chiffres ci-dessous. Les TéléToubibs ainsi que le Régime de Macron nous ont prévenu : Même piqué, vous pouvez attraper le virus et transmettre la maladie.
Ah zut!

Je ne suis pas un médecin, physicien, scientifique, ni même un journaliste. Il ne s’agit donc pas dans cet article d’affirmer une quelconque « vérité« . Il y a suffisamment d’articles et de vidéos sur ce site (et bien d’autres sites encore), faits par des gens hautement qualifiés pour vous faire votre propre avis. L’information à vrai dire est partout sur le Web et les réseaux sociaux. Il suffit de passer un peu de temps , très peu parfois, pour aller la chercher.

C’est ce que j’ai fait, ça m’a pris deux minutes et ça se passe sur http://www.vigiaccess.org/

Il est écrit sur leur site :

VigiAccess a été lancé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2015 pour permettre au public d’accéder aux informations contenues dans VigiBase, la base de données mondiale de l’OMS sur les effets secondaires potentiels signalés des médicaments. Les effets secondaires – connus techniquement sous le nom d’effets indésirables des médicaments (EIM) et d’effets indésirables suivant la vaccination (EIAS) – sont signalés par les centres nationaux de pharmacovigilance ou les autorités nationales de réglementation des médicaments qui sont membres du Programme international de surveillance des médicaments (PIDM) de l’OMS. Le PIDM de l’OMS a été créé en 1968 pour assurer une utilisation plus sûre et plus efficace des médicaments.

Il suffit que cliquer pour accepter les conditions générales pour avoir accès au formulaire.

Puis dans le champs Enter tradename of drug, saisissez covid-19 vaccine

Quand le résultat s’affiche, cliquez sur le dernier menu ADR reports per year

Effets indesirables VigiAccess Covid-19 vaccine - 2021-12-12

Vous pouvez voir le total depuis 2014 dans l’encadré bleu clair en haut de la page : 2 727 042 .

Je répète : Deux millions sept cent vingt-sept mille quarante deux déclarations.

Depuis 2014.

Hein ?  2014 ???

Mais, mais mais … le vaccin Covid-19 existe depuis 2014 ??? WTF !

Il n’est fait mention nulle part de quelle substance il s’agit précisément. Pfizer, ModRna, Astra … On peut donc penser que cela concerne tous les produits géniques qui sont sur le « marché »

Vous pouvez le faire également pour le vaccin de la grippe ou d’autres médicaments pour avoir des points de comparaison. dans ce cas entrez influenza vaccine dans le formulaire

Le résultat : 278 071 déclarations depuis 1968 ! En 53 ans !

Alors que le « vaccin » Covid-19, pour la seule année 2021 en est à 2 724 599.

Pour votre information, je l’ai fait hier, le 11 décembre, on était à 2 703 969. Presque 25000 de plus qu’hier.

La cerise sur le gâteau :

  • hydroxychloroquin = 33276 depuis 1968
  • ivermectin = 5784 depuis 1968
  • ibuprofene = 167 878 depuis 1968
  • covid-19 vaccine = 2 724 599 pour la seule année 2021

Note : Les chiffres ci-dessus sont d’aujourd’hui, le 12 décembre 2021

Source : Heterodoxe.com

Répondre à Allergo Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.