Écuires : le numéro deux de la compagnie de gendarmerie tire sa révérence

Le capitaine Patrick Van Laere a décidé, à 56 ans, de prendre sa retraite. Il était très entouré, lundi soir à Montreuil, pour la cérémonie organisée en son honneur : le général Nicolas Geraud, commandant de la région de gendarmerie, ou le colonel Vincent Bereziat, commandant le groupement du Pas-de-Calais, étaient là.


Après 37 ans de service, le gendarme Van Laere prend sa retraite et cède sa place.
Après 37 ans de service, le gendarme Van Laere prend sa retraite et cède sa place.

 

Le capitaine Vincent Sautière, commandant la compagnie de Montreuil, a rendu un hommage appuyé à son adjoint.

Patrick Van Laere a fait la majeure partie de sa carrière dans la compagnie ou aux alentours. Il est passé par la brigade d’Hucqueliers, la compagnie de Saint-Pol-sur-Ternoise, la brigade de Frévent et celle de Campagne-lès-Hesdin. En mai 2004, il a rejoint le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Lille, avant de revenir en 2010 à Écuires et d’y terminer sa carrière après 37 ans d’activité. « J’ai apprécié le dialogue interne qui existe en gendarmerie, a-t-il confié lors de son discours. C’est une belle institution faite de tradition et de modernité. C’est une profession exaltante, avec des contraintes mais aussi des satisfactions. J’ai apprécié le contact avec la population. J’ai accepté le poste de Montreuil sur un simple coup de fil. Je connaissais la qualité de son personnel et les atouts touristiques. »

Il n’a pas nié les difficultés économiques et sociales influant sur les interventions des 115 gendarmes. Et n’a pas manqué de dire son attachement au territoire : « Je retrouve la vie civile mais je reste attaché aux remparts. »

Thierry Hoste, son successeur

Le nouveau commandant en second de la compagnie de gendarmerie prendra bientôt ses fonctions (ici en photo avec son épouse).

Qui ? Thierry Hoste, 48 ans, originaire de Wattrelos, marié, deux enfants.

Sa carrière. ll arrive de la section des recherches d’Amiens. Il a débuté à l’école de gendarmerie de Berlin avant d’être nommé gendarme auxiliaire à Sedan, puis de rejoindre successivement la brigade territoriale de Saint-Maur-des-Fossés, la section des recherches de Lille, le bureau de police judiciaire de l’état-major de la région Nord, la brigade de Bourbourg et la brigade des recherches de Saint-Omer.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.