Ecole des officiers de la gendarmerie nationale : à chacun son plumet

File:EOGM cadets Bastille Day 2008.jpg

Depuis dix ans, les futurs commandant de la Gendarmerie nationale arborent une nouvelle tenue, appelée TETRA…

Les élèves de l’Ecole des officiers de la gendarmerie, basée à Melun, porteront sur les Champs-Elysées une tenue de tradition spécifique à l’école. Nom de code : TETRA, contraction de Tenue de TRAdition. Cette tenue a été portée pour la première fois le 14 juillet 2003, il y a dix ans cette année.

Son élaboration a été guidée par un souci constant de référence à l’histoire des uniformes de la gendarmerie afin que les élèves aient pleinement conscience d’être les héritiers d’un passé prestigieux. Rappelant le modèle de la gendarmerie de Corse et d’Afrique modèle 1885, le képi, appelé taconnet est orné de 2 attributs historiques des coiffures de l’arme : le galon d’élite et la cocarde. Le plumet bleu caractérise la tenue des élèves alors que les couleurs bleue et blanche sont utilisées pour les cadres.

La tunique reprend le modèle instauré en 1871. Suivant le grade, elle est munie d’ornements sur les épaules et de galons en bas des manches. Le pantalon abandonne la double bande des officiers au profit d’une simple bande de couleur or mat. Les attributs traditionnels de la grande tenue sont la grenade (sur les pattes de col et la coiffure), l’aiguillette, les trèfles, l’épaulette, les parements de manche, le ceinturon et les boutons.

Leur devise : “Pour la Patrie, l’honneur et le droit”. Les élèves-officiers de l’EOGN sont destinés aux fonctions de commandement de cadre de haut-niveau.

Source et vidéo : My TF1 News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *