Du sang neuf pour la gendarmerie

Du sang neuf pour la gendarmerie

Le brigadier Matisse Wilmes, l’adjudant-chef Stéphane Brain et le gendarme Sarah Dumont. © Droits réservés

Originaire d’Imphy, l’adjudant-chef, Stéphane Brain, est arrivé fin juillet à la gendarmerie de Saint-Saulge. Il est commandant de la brigade.« J’ai reçu un très bon accueil de la part des citoyens, notamment lors de la journée de la descente de la vache. Saint-Saulge et ses environs sont calmes. Maintenir cette qualité de vie fait partie de nos missions. La brigade axe donc son travail sur la prévention des cambriolages, surtout chez les personnes âgées. Les malandrins se font passer pour l’un d’entre nous. Les personnes âgées ouvrent la porte en toute confiance et se font dévaliser », explique Stéphane Brain. « Nous allons organiser des réunions d’information pour les personnes âgées afin qu’elles nous connaissent et n’ouvrent plus à de faux gendarmes. Il faut que les citoyens n’hésitent pas à nous appeler si quelque chose d’inhabituel se déroule autour d’eux. Cela peut être la venue de réparateurs que l’on n’a pas sollicités, des démarchages insolites, un véhicule qui tourne beaucoup, ou un camion de déménagement qui stationne devant une maison isolée. »

Le brigadier Matisse Wilmes complète la liste de leurs missions : « Nous accueillons le public, recueillons les plaintes et réalisons les enquêtes judiciaires qui en découlent. »

Enfin, les patrouilles sur la route, lors de chasses et dans les villages, et les contrôles d’alcoolémie permettent aussi de prévenir la délinquance, de connaître le territoire et d’exercer leurs missions de proximité.

Source : Le Journal du Centre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.