Du nouveau à la gendarmerie

Du nouveau à la gendarmerie
L’adjudant Gilles Roucoule (en haut au centre) a intégré la brigade depuis le mois d’août. ©

Photo A. L. L.

Arrivé depuis le 1er août, l’adjudant Gilles Roucoule a pris ses fonctions au sein de la brigade d’Irissarry. Âgé de 44 ans et issu de Graulhet, dans le Tarn, il a commencé son parcours en faisant son service militaire au peloton de surveillance et d’intervention de Bayonne en 1991. Il est entré ensuite à l’école de gendarmerie de Châtellerault, affecté à l’escadron de gendarmerie mobile de Bellec, en Limousin, en 1993, et celui de Bayonne en 1996, avant un passage, en 2000, en Alsace, au peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Sélestat.

Une longue carrière

Puis, en 2002, il a effectué un saut en haute montagne, à Font-Romeu pendant huit ans. Retour en plaine en 2010, à Pontacq, dans le Béarn, avant d’être affecté à Irissarry. Sa mission, diriger cette brigade en étant ouvert au dialogue et accessible à tout le monde, tenant à remercier les maires des communes voisines, Iholdy, Armendarits, Ossès, Saint-Martin-d’Arberoue, Lantabat et leurs représentants des autres communes, ainsi que le corps de sapeurs pompiers d’Iholdy bien représenté. L’adjudant Roucoule a ensuite présenté sa brigade au complet, à savoir le gendarme Gilles Houga en provenance de Larceveau, le gendarme Bruno Duplé présent depuis quatorze ans, et trois gendarmes volontaires José Oliveira, Raphaël Bodet et Kévin Pélissier.

Source : Sud Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.