Doubs : sept jours après sa disparition, une quarantenaire retrouvée morte

Cette mère de famille de 40 ans, Frédérique F., avait quitté le domicile familial de Pont-de-Roide-Vermondans (Doubs) le mardi 20 février. Son corps a été retrouvé lundi 26 février.

Une voiture de gendarmerie (illustration)

Le mystère demeure entier dans cette histoire. Après l’ouverture d’une enquête pour disparition inquiétante puis le lancement d’un appel à témoins par la gendarmerie, le corps de Frédérique F. a été retrouvé lundi 26 février, sept jours après le début de l’affaire.

Cette dernière, mère de famille de 40 ans, avait quitté le domicile familial situé à Pont-de-Roide-Vermondans, dans le département du Doubs, mardi 20 février. Depuis ce jour, ses proches n’avaient reçu aucune nouvelle.

La victime a été retrouvée à proximité d’un restaurant situé à un kilomètre du logement familial. “C’est un enfant qui rentrait de l’école vers 13 heures qui a aperçu un corps sous un sapin dans un bosquet près de la pizzeria La Fourneau à Pont-de-Roide-Vermondans. Il a alerté sa mère qui a appelé les secours”, explique une source à LCI.

Les causes de la mort inconnues

Une enquête pour découvrir les causes de la mort a été ouverte. Selon les informations de France 3, une autopsie a été demandée pour connaître les raisons du décès alors qu’aucune trace de lésion n’a été constaté à l’heure actuelle.

Il faut dire que les zones d’ombre demeurent dans cette histoire. L’Est Républicain fait en effet le lien avec une affaire vieille de quatre ans alors qu’un jeune homme avait été retrouvé mort d’overdose au domicile de Frédérique F. Si la thèse de l’overdose avait été avancée, le classement sans suite de l’affaire il y a quinze jours aurait-il ravivé les tensions ?

Source : RTL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *