Dol-de-Bretagne. Bientôt une gendarmerie sur le site de Butagaz

Le travail de coordination est constant entre les élus et les gendarmes des brigades de Dol et Pleine-Fougères, pour assurer la sécurité des biens et des personnes.

Le travail de coordination est constant entre les élus et les gendarmes des brigades de Dol et Pleine-Fougères, pour assurer la sécurité des biens et des personnes. | Photo : Ouest-France

Mardi 17 janvier, le major Karim Navarre, commandant de la communauté de brigades de Dol-de-Bretagne et de Pleine-Fougères, a présenté aux élus le bilan d’activités 2016 de la gendarmerie. Parmi les projets de 2017, Denis Rapinel, maire de Dol, a annoncé la construction d’une nouvelle gendarmerie.

Karim Navarre, commandant de la communauté de brigades de Dol-de-Bretagne et de Pleine-Fougères, a tiré le bilan de l’année écoulée, ce mardi 17 janvier.

Les atteintes aux biens ont largement diminué. « Je ne pourrais pas en dire autant des atteintes à la personne, et plus particulièrement sur les affaires à caractère sexuel. La situation est préoccupante. »

La COB (communauté de brigades) Dol – Pleine-Fougères a élucidé, en 2016, quelques belles affaires. Le commandant Sébastien André, qui a en charge l’arrondissement de Saint-Malo, précise : « Un gros travail de police technique et scientifique a été mené, qui porte ses fruits, dans la recherche d’empreintes ou de tests ADN. »

Une nouvelle gendarmerie

Tous les élus présents ont salué le travail quotidien sur le terrain des gendarmes, pour assurer la sécurité des biens et des personnes.

Denis Rapinel, maire de Dol et ex-président de la communauté de communes, a précisé que des nouveaux bâtiments de gendarmerie pourraient être envisagés, à moyen terme, dans sa commune. « Sur le site Butagaz, là ou devrait naître un nouveau quartier de Dol. Les tractations pour la cession du terrain avancent bien. »

La Ville achèterait le site pour 125 000 €, prix de sa remise en état par l’actuel propriétaire, la société Butagaz.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.