Disparus des gorges du Verdon : les gendarmes ont repris les recherches

Les recherches après la disparition d’un couple de touristes français et de leurs deux enfants, partis faire du canoë jeudi après-midi sur le lac de Sainte-Croix, dans le Verdon, et dont l’embarcation a été retrouvée vide, ont repris ce samedi matin peu avant 10 heures. De nouveau d’importants moyens sont mobilisés, parmi lesquels un hélicoptère de la gendarmerie, des équipes de plongeurs et de maîtres-chiens. Au , une quarantaine d’hommes sont sur place. Les recherches avaient été suspendues vers 20h30 vendredi soir, avait indiqué la gendarmerie.

L’un des responsables du club de Canoë était entendu ce samedi matin par les gendarmes pour tenter d’établir selon ses indications, le portrait de la mère de famille, qui aurait loué le canoë. La famille n’ayant laissé «ni carte d’identité ni caution», a expliqué la procureure de la République de Draguignan, Danielle Drouy-Ayral. «Nous ne disposons que d’éléments très succincts, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin».

Les gendarmes sur deux hypothèses

Un appel à témoins a été lancé par les parquets de Digne et de Draguignan, tous deux saisis de l’ ouverte pour «recherche des causes d’une disparition inquiétante».

Les enquêteurs eux  travaillent toujours sur deux hypothèses: celle d’un accident, sur le lac ou sur un sentier proche qu’ils auraient emprunté, et celle d’un départ pur et simple de ces touristes qui auraient abandonné leur embarcation sans prévenir personne. Interrogé sur le risque de noyade sans que personne ne le remarque sur le lieu où a été retrouvé le canoë vide, dans une zone interdite, le capitaine de gendarmerie Frédéric Del Aguila a répondu: «c’est peu probable, sauf s’il y a un courant de fond ou la présence de syphons». Et d’ajouter : «Ils peuvent aussi avoir fait preuve d’indélicatesse et être partis sans le dire».

Le canoë retrouvé à 4 kilomètres du point de départs

Le loueur du canoë, plage du Galetas à Aiguines (Var) a donné l’alerte de la disparition jeudi vers 21 heures. Les parents âgés d’une quarantaine d’années, et leurs enfants, qui auraient de 8 à 12 ans, avaient emprunté le bateau vers 16h40 pour une «petite promenade de trois heures, 5,4 km aller-retour,» avait précisé le responsable de l’entreprise.

Le canoë de quatre mètres, insubmersible et supportant une charge de 320 kg, a été découvert  à plus de 4 km du point de départ, vers 15 heures vendredi, aux trois-quarts immergé, dans une zone où la navigation est interdite, sans pagaie ni gilet à bord, avait indiqué vendredi le sous-préfet du Var Emmanuel Dupuis.

Le lac de Sainte-Croix, le plus vaste des lacs du Verdon, s’étend sur environ 10 km de long et 3 km de large, soit une superficie de 2200 hectares. C’est un site somptueux et très fréquenté, environ 8 400 personnes,  selon le loueur, voguant chaque jour sur ces eaux claires au bleu azur.

 –

Source : Le Parisien.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *