Dijon : gendarmes et militaires engagés sur tous les fronts

De gauche à droite : le colonel François, commandant l’école de gendarmerie de Dijon, M. Neugnot (conseil régional), M.-C.Tarrare, procureur de la République, C. Barret, préfète de région, F. Rebsamen, maire de Dijon, R. Delatte, député, F.-X. Dugourd (conseil général) et le lieutenant-colonel Pommé, autour du colonel Kim.  Photo  LBP

De gauche à droite : le colonel François, commandant l’école de gendarmerie de Dijon, M. Neugnot (conseil régional), M.-C.Tarrare, procureur de la République, C. Barret, préfète de région, F. Rebsamen, maire de Dijon, R. Delatte, député, F.-X. Dugourd (conseil général) et le lieutenant-colonel Pommé, autour du colonel Kim. Photo LBP

C’est une tradition unique en France : en Côte-d’Or, gendarmerie et forces armées présentent conjointement leurs vœux. Ainsi le colonel Kim (qui sera général le 1er février), commandant la région de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté, et le lieutenant-colonel Pommé, délégué militaire départemental, se sont-ils adressés, mercredi, à Dijon, à un parterre d’élus, de responsables associatifs, économiques et de représentants des grands services de l’État.

Le colonel Kim a rappelé que « la gendarmerie, tout autant que la police et les armées, a été particulièrement sollicitée en 2016 » et « depuis le 1er septembre, le temps de travail des militaires de la gendarmerie est réorganisé pour respecter la réglementation européenne. Cette décision a eu pour effet immédiat de diminuer de 6 % l’activité externe de la gendarmerie côte-d’orienne. La mesure […] emporte de façon mécanique une réduction de 5 % des effectifs. Dans ce contexte, nous devons nous remettre en question en permanence et mettre notre imagination au service de la performance. » Il a également évoqué la création de l’école de gendarmerie sur le site de l’ancienne BA 102, qui « accueillera, à terme, quelque 900 élèves-gendarmes, encadrés par 191 formateurs. Elle hébergera également le centre national de la sécurité publique qui verra passer en formation la totalité des gendarmes départementaux de France ».

Le lieutenant-colonel Pommé a lui aussi rappelé l’engagement des armées françaises, en opérations extérieures comme sur le territoire français, et souhaité que reste fort le lien entre l’armée et la Nation.

Source : Le Bien Public

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.