Dijon – cérémonie Le lieutenant-colonel Cortot, de la gendarmerie, part à la retraite

Le lieutenant-colonel Cortot.  Photo V. L.

Le lieutenant-colonel Cortot. Photo V. L.

« La moto est une dominante pour moi », confiait vendredi, le lieutenant-colonel Jean-François Cortot, 58 ans, qui part à la retraite après six ans passés dans la Marine et trente-trois dans la gendarmerie. Une cérémonie s’est tenue en ce sens, au quartier Deflandre, à Dijon, en présence de plus de cent personnes.

Né à Plombières-lès-Dijon, Jean-François Cortot commence sa carrière dans la Marine à Querqueville (Manche), en 1977, avant de rejoindre Saint-Mandrier, Hendaye puis Toulon (Var) et le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en Atlantique, à Soulac-sur-Mer (Gironde).

Une vie à cent à l’heure

Au sortir de l’école de gendarmerie à Châtellerault (Vienne), il prend son premier poste en Côte-d’Or, à Montigny-sur-Aube, en 1984. En 1992, il devient commandant de brigade à Quarré-les-Tombes (Yonne), avant d’intégrer l’école des officiers de Melun (Seine-et-Marne).

En 1998, il prend commande l’Escadron départemental de sécurité routière à Vesoul (Haute-Saône), puis devient commandant de compagnie à Neufchâteau (Vosges), en 2002. De 2005 à 2007, il part à Ouagadougou (Burkina Faso), où il est conseiller technique organisation emploi et chef de projets en appui de la police judiciaire locale. De 2007 à 2010, il s’occupe de la communication à Metz (Moselle), avant de rejoindre Dijon comme chef de cabinet, responsable de la communication.

De son expérience dans la Marine, il retient « une superbe ambiance, où tout le monde se serrait les coudes, à terre et en mer ». De celle de gendarme, il a particulièrement apprécié l’absence de routine. « Le charme du métier, c’est de ne pas savoir le matin ce qu’on va faire le soir. » Gardant un pied en terres bourguignonnes, le lieutenant-colonel Cortot sera chargé du dossier des deux roues motorisées auprès de la préfecture de Côte-d’Or.

Source : Le Bien Public

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.