Deux gendarmes fidèles au 4L Trophy

Le préfet Jean-Pierre Condemine et le colonel Phocas ont encouragé les gendarmes Gonçalves et Dupin avant le départ pour le Maroc.
Le préfet Jean-Pierre Condemine et le colonel Phocas ont encouragé les gendarmes Gonçalves et Dupin avant le départ pour le Maroc.
© Photo NR
Et de trois ! Ce jeudi, deux gendarmes, Kévin Gonçalves et Maxence Dupin, vont à nouveau prendre le départ du raid 4L Trophy 2018 à Biarritz. Ils seront les seuls à représenter la gendarmerie parmi près de 3.000 étudiants engagés dans le rallye qui va se dérouler du 15 au 25 février. Après 2015 et 2016, le tandem s’engage pour la troisième et dernière fois car les deux militaires souhaitent passer les clés de leur association à des collègues qui, comme eux, ont le goût de l’aventure solidaire.
Leur bonne vieille 4L aux couleurs de la gendarmerie est prête à affronter la traversée de l’Espagne puis du détroit de Gibraltar avant de rallier Tanger. « Comme lors des deux précédentes participations, nous emmenons avec nous deux cartons de fournitures scolaires, des stylos et des règles offerts par la gendarmerie nationale à l’association Enfants du désert qui va les distribuer aux écoliers marocains », expliquent les deux gendarmes en poste respectivement à Contres et Saint-Laurent-Nouan.
Avec deux éditions au compteur plus une participation l’an dernier à l’Argentina Trophy (un rallye solidaire en Chevrolet Corsa), les deux jeunes hommes ont acquis une solide expérience. « La première année, on affronte pas mal de galères mais on apprend vite à se dépanner, c’est surtout le carburateur qui souffre car il prend beaucoup de poussière. Heureusement, il y a beaucoup d’entraide entre les équipages, on se retrouve tous les soirs au bivouac. »
“ Solidarité et partage ” Soutenu par le Sirpa gendarmerie et plusieurs entreprises, l’équipage va parcourir 6.000 km jusqu’à Merzouga en plein désert du Sahara. Ce lundi, juste avant le départ, le préfet Jean-Pierre Condemine et le colonel Guilhem Phocas, commandant du groupement de Loir-et-Cher sont venus encourager les deux gendarmes. « Cette participation au 4L Trophy montre que la solidarité et le partage de ce raid sont des valeurs communes à la gendarmerie, c’est aussi l’occasion d’aller au-delà de nos missions traditionnelles », confient les deux participants.
Le périple pourra être suivi sur https ://www.facebook.com/ Gendhumanitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.