Deux ans après le casse de Bessières, nombreuses interpellations de la gendarmerie

Deux ans après le casse de Bessières, les enquêteurs voient semble-t-il le bout du tunnel. / Photo DDM archives, Thierry Bordas
Deux ans après le casse de Bessières, les enquêteurs voient semble-t-il le bout du tunnel. / Photo DDM archives, Thierry Bordas
 

Tôt ce matin, les gendarmes de la section de recherches de Toulouse, en charge de l’enquête sur le spectaculaire casse de Bessières, en mars 2014, où les malfaiteurs s’étaient introduits dans la salle des coffres de l’agence bancaire du Crédit Agricole en creusant un tunnel de 30 mètres de long, ont mené un vaste coup de filet dans le milieu de la criminalité organisée. Une vingtaine de personnes soupçonnées d’avoir pris part à ce casse hors norme, dont le butin était estimé à 2,5 M d’€, ont été interpellées à Toulouse et dans le Nord de la France. Ces suspects sont en garde à vue à la gendarmerie. Les auditions peuvent durer 96 heures. Cette opération de grande ampleur a été réalisée avec l’appui du GIGN. Des perquisitions sont également en cours.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.