Descente des gendarmes à l’aire des gens du voyage

L'aire des gens du voyage de Caussade./Photo DDM.
L’aire des gens du voyage de Caussade./Photo DDM.

Il est 7 heures, hier. Des automobilistes jettent un regard perplexe sur l’étrange scène. En bordure du contournement de Caussade, l’impressionnant déploiement de gendarmes s’apprête alors à investir l’aire d’accueil des gens du voyage de cette commune.

C’est une opération d’une assez grande envergure qui aura été lancée au lever du jour, par la gendarmerie qui intervenait dans le cadre d’investigations en rapport avec plusieurs cambriolages commis, ces derniers jours et mois dans des infrastructures associatives d’une grande partie de l’est du département. Deux cents militaires, dont des gendarmes de la communauté de brigade de Caussade, du Peloton de surveillance et d’intervention de la compagnie de gendarmerie de Montauban (Psig) et de la Brigade de recherche de Montauban ont mené cette descente spectaculaire qui a porté ses fruits. Trois suspects, effet, ont été interpellés sur place, sans incident et placés aussitôt en garde à vue à la brigade de Caussade.

Prolongation des gardes à vue hier soir

Une équipe cynophile de la gendarmerie de Gaillac (Tarn), dont le chien a été dressé pour la recherche des stupéfiants, de billets et d’armes est également intervenue, en appui.

Au cours des perquisitions, les gendarmes ont passé au peigne fin les caravanes d’une quinzaine de familles présentes sur cette aire d’accueil des gens du voyage de Caussade. Bien évidemment, les forces de l’ordre ont contrôlé toutes les identités des occupants du camp. L’inspection minutieuse des lieux a permis de mettre la main «sur divers objets.» L’opération conduite par le lieutenant Fornari, de la compagnie de gendarmerie de Montauban aura ainsi duré une bonne partie de la matinée.

Près de deux heures et demie, au total ont été nécessaires pour réaliser ce sérieux coup de filet dans la communauté de gens du voyage. Selon nos informations, les objectifs auraient été en grande partie remplis.

Devant la lourdeur des investigations, les trois suspects interpellés ont fait l’objet, hier soir, d’une prolongation de leur garde à vue. D’autres voleurs ou receleurs courent certainement toujours. La compagnie de gendarmerie de Montauban poursuit son enquête.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.