Des joueurs tabassés et insultés pour leur couleur de peau sur un terrain de foot à Mackenheim

Un match de football entre Mackenheim et Benfeld a dégénéré dimanche dernier au Centre Alsace. Trois joueurs de Benfeld d’origine africaine auraient été victimes de coups et d’injures racistes. La gendarmerie a ouvert une enquête.

870x489_maxsportsworldtwo589941Le match de foot entre Mackenheim et Benfeld a dégénéré dimanche dernier © Maxppp –

Après avoir sorti plusieurs cartons rouges, l’arbitre du match de division 3 entre Mackenheim et Benfeld (Centre Alsace) a dû interrompre le match avant la mi-temps, car de violents incidents ont lieu sur la pelouse.  Selon le président et les joueurs de l’AS Benfeld, les trois footballeurs noirs de leur équipe auraient été particulièrement visés par des injures racistes. Ils auraient été roués de coups par certains de leurs adversaires et des supporters. L’un d’eux a perdu connaissance et a failli avaler sa langue. Il souffre d’une fracture de la pommette et de la mâchoire. Selon Jean-Michel Dietrich, le président de l’AS Benfeld, il aurait aussi évité des coups de couteau. Les deux autres joueurs d’origine africaine ont été plus légèrement touchés. Ils ont porté plainte à la gendarmerie pour coups et blessures, injures racistes et tentatives de meurtre. Une enquête est en cours.

Du côté de l’AS Mackenheim, le président Philippe Jehl nous a brièvement répondu vendredi soir, en expliquant qu’il ne communiquerait sur le dossier qu’avec l’aval de son comité. Il a tout de même expliqué que la vérité serait rétablie et que 80% du récit des joueurs et du président de Benfeld était faux. Il s’est défendu aussi de toute attitude raciste.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.