Des activités opaques : Des hélicoptères américains ont survolé Nord Stream pendant des semaines

par Zuerst.

De plus en plus de détails troublants apparaissent au sujet de la destruction du gazoduc Nord Stream en mer Baltique. La chaîne d’information arabe « Al Mayadeen » vient d’annoncer que des semaines avant l’attaque, des hélicoptères américains tournaient déjà très souvent au-dessus de la zone maritime où ont justement eu lieu les explosions fatales du 26 septembre.

Les données de vol du service en ligne « Flightradar24 » permettent de reconstituer cette situation. Déjà au début du mois de septembre, un peu moins d’un mois avant l’attentat, un hélicoptère Sikorsky MH-60R « Seahawk » de la marine américaine a tourné pendant des heures, plusieurs jours de suite, notamment les 1er, 2 et 3 septembre, au-dessus du site où les gazoducs ont été endommagés par la suite, non loin de l’île de Bornholm.

Selon le portail de suivi des avions, l’hélicoptère américain est parti de Gdansk pour se rendre dans la zone pour survoler les gazoducs de Nord Stream. Les 10 et 19 septembre, des hélicoptères américains ont également survolé Nord Stream 1, et dans les nuits entre le 22 et le 25 septembre, plusieurs hélicoptères sont restés pendant des heures au-dessus du site des explosions ultérieures. Les hélicoptères qui ont volé dans les nuits du 22 au 23 et du 25 au 26 septembre ont laissé des traces de vol particulièrement troublantes.

En outre, la dernière nuit, un hélicoptère polyvalent MH-60R « Strike Hawk » a tourné pendant neuf heures au-dessus d’une zone maritime située à environ 250 kilomètres de Bornholm, de 17h30 à 2h30, heure d’Europe centrale. Le « Strike Hawk » peut notamment combattre des cibles sous-marines.

source : Zuerst

via Euro-Synergies

Source : Reseau International

Lire également : Les États-Unis ont refusé de parler des hélicoptères de l’armée de l’air au-dessus du site de l’accident de Nord Stream Actualités russes FR

Des hélicoptères américains ont survolé le Nord Stream 2 début septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.