Démantèlement d’un réseau local de production et trafic de stupéfiants

Démantèlement d

Après plusieurs mois d’enquête, les gendarmes de la brigade des recherches de Digne épaulés par les gendarmes de la Compagnie de Gendarmerie de Digne, viennent de mettre à jour un trafic de production et revente d’herbe de cannabis sur les communes de Peyruis, des Mées et de Digne-les- Bains.

Après plusieurs mois d’enquête, de janvier 2015 à septembre 2015, les gendarmes de la brigade des recherches de Digne épaulés par les gendarmes de la Compagnie de Gendarmerie de Digne, viennent de mettre à jour un trafic de production et revente d’herbe de cannabis sur les communes de Peyruis, des Mées et de Digne-les- Bains.

Ce réseau s’organisait autour de 2 individus près desquels gravitaient une vingtaine de consommateurs. Selon les investigations menées par les gendarmes, l’un des trafiquants pratiquait la culture indoor dans son appartement et revendait ensuite les stupéfiants récoltés à des personnes de son entourage. L’achat des graines se faisait via un site internet implanté aux Pays Bas. Celui-ci était également approvisionné par un complice qui se livrait lui aussi à la production de stupéfiants.

La vente se faisait à proximité du domicile du trafiquant. Des clients plus réguliers étaient même livrés à domicile. Les commandes se faisaient par SMS ou sur Facebook. Une vingtaine de consommateurs seront identifiées lors de l’enquête menée par les gendarmes. Les interpellations ont eu lieu le 22 septembre dernier, et ce sont 20 personnes qui ont été interpellées entre les trafiquants et les consommateurs.

Placés en garde à vue, les deux trafiquants ont reconnu le trafic auquel il s’adonnait depuis plusieurs mois. Les perquisitions menées par les gendarmes de la BR Digne, assistés par les gendarmes du Psig de Châteaux-Arnoux-Saint-Auban amènent la saisie de matériel de production au domicile des deux trafiquants et permettent la découverte d’un véhicule et d’équipements sportifs, ainsi que du matériel informatique et une console de jeux.

Les deux trafiquants font l’objet d’une convocation devant le tribunal correctionnel à Digne-les-Bains pour le début du mois de janvier 2016.

Source : Haute Provence info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.