Délit de fuite à Saverdun : les gendarmes cherchent le fuyard

L'hélicoptère de la gendarmerie a été appelé en renfort pour localiser le véhicule en fuite./Photo archive

L’hélicoptère de la gendarmerie a été appelé en renfort pour localiser le véhicule en fuite./Photo archive

L’enquête sur le délit de fuite, samedi à Saverdun, d’un automobiliste lors d’un contrôle de gendarmerie continue. (Lire notre édition du 9 juin)

 

Le conducteur d’un véhicule, qui pourrait avoir été volé dans un autre département, a d’abord refusé de s’arrêter. Il a été pris en chasse par un motard. Il s’est finalement arrêté pour redémarrer aussitôt que le gendarme allait l’interpeller.

 

Il aurait délibérément foncé sur le gendarme qui a été blessé à une cheville. Il bénéficie d’une interruption temporaire de travail de quatre jours. Sa moto a été sérieusement endommagée dans l’incident.

 

L’individu a continué sa fuite en direction du département limitrophe de la Haute-Garonne.

 

L’hélicoptère de la gendarmerie des Pujols a été appelé en renfort pour tenter de localiser le fuyard. Sans succès étant donné l’avance prise par le véhicule en fuite.

 

Les gendarmes poursuivent leurs investigations et procèdent à des vérifications notamment dans un quartier de grands ensembles de Toulouse pour tenter d’identifier et de retrouver le véhicule en fuite et son conducteur.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *