Dégradations et outrage à la gendarmerie

KOUROU. Un Surinamais de 23 ans a été condamné à quatre mois de prison ferme mardi, au tribunal, pour outrage et dégradations. Plus précisément, il lui était reproché d’avoir tenu des propos racistes à l’égard des gendarmes et d’avoir brisé, d’un coup de poing, le panneau indiquant les horaires d’accueil de la gendarmerie, situé à l’extérieur du bâtiment. Les faits se sont produits dimanche après-midi. Plus tôt dans la journée, les gendarmes avaient arrêté un jeune soupçonné de violences. Trois de ses amis, dont celui qui a été jugé mardi, avaient suivi les gendarmes, mécontents de cette arrestation. La colère a trouvé son paroxysme avec cette dégradation et cet outrage.
Source : France Guyane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.