Défense : comment Bercy a embobiné François Hollande sur le budget des armées

Alors que François Hollande rencontre ce lundi les grands patrons de l’industrie de défense, Bercy va peut-être réussir, en dépit de la promesse présidentielle, le tour de force de serrer la ceinture aux militaires. Pour l’heure, le Budget a convaincu le Chef de l’Etat d’attribuer à la défense en 2014, un budget de 29,5 milliards d’euros et de le compléter si possible avec 1,9 milliard de recettes exceptionnelles.

Décidemment Bercy ne renonce jamais. Surtout quand il s’agit de trouver des dépenses faciles à couper pour gagner sans trop de mal son combat budgétaire… au détriment du ministère de la Défense et, au-delà, d’une vision à long terme sur les ambitions de la France dans le monde. Bref, Bercy – ou plus exactement son administration – a bel et bien repris la main lors du conseil de défense du 10 avril avec la complicité du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Pourtant, le 28 mars lors de son intervention télévisée, le président François Hollande avait tranché. Entre de nécessaires économies et les menaces pesant sur la France, le Chef de l’Etat avait choisi de maintenir le budget de la Défense tout au long de la prochaine Loi de programmation militaire (2014-1019) au niveau de celui de 2013. Soit 31,4 milliards d’euros par an.

Un budget de 29,5 milliards

Lire la suite : ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *