De la gendarmerie à la résidence «Camélia»

Sécurité

Les époux Béniaïche font visiter les appartements à Mme le maire et à son conseil./ Photo DDM, DDS.
Les époux Béniaïche font visiter les appartements à Mme le maire et à son conseil./ Photo DDM, DDS.

Vendredi, belle réception pour l’inauguration des anciens logements de fonction de l’ancienne gendarmerie. En moins de 4 mois de travaux, les six appartements insalubres sont devenus de magnifiques appartements lumineux et spacieux : cuisines et salles de bains entièrement refaites à neuf, double vitrage phonique, volet roulant et peinture ont transformé cet immeuble de 3 niveaux en une splendide résidence. Pendant la visite, Marie-Thérèse Broca-Lannaud, accompagnée de son conseil, a dit sa satisfaction de voir ce projet devenir un plus pour Valence (certains avaient envisagé la démolition de cet immeuble), vendu pour 180 000 € aux époux Béniaïche, Ahmed et Jocelyne, qui, avec l‘aide de leurs trois enfants : Eddy, Jérémie et Ilan se sont dépensés sans compter pour réaliser tous les travaux à leur porté (avec l’aide d’un plombier et d’un électricien) et de nombreux amis. Les six appartements sont loués à des personnes extérieures à la commune, une bien belle initiative pour la redynamisation du village. Le choix du nom de la résidence «Camélia» revient à Jocelyne Béniaïche selon qui, nous a-t-elle confiés : «Avec trois garçons, il me fallait une touche féminine à notre réalisation.»

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.