Côte d’Azur: Un gendarme, en civil, décède après avoir été percuté par un bus

FAITS DIVERS Il était affecté à la gendarmerie de la Trinité…

Un gendarme à moto. Illustration
Un gendarme à moto. Illustration – : XAVIER VILA/SIPA
Le gendarme n’était pas en activité. Victime d’un grave accident sur la commune de Tourrette-Levens alors qu’il circulait à moto, Wilfrid Bricout est décédé quelques heures plus tard à l’ hôpital Pasteur de Nice.Ce jeudi matin vers 10 heures, un bus de la métropole a percuté le motard dans ce village de l’arrière-pays niçois. « Il était en civil avec sa moto personnelle », précise le Sdis des Alpes-Maritimes.

« Alors qu’il remonte la file de voitures, pour une raison encore inexpliquée, il fait un écart et se déporte sur la voie de circulation opposée. Il vient percuter un bus circulant en sens inverse », rapporte la gendarmerie des Alpes-Maritimes.

[FLASH INFO] Décès du gendarme Wilfrid BRICOUT

Le 08 décembre 2016, à 10 heures 30, le gendarme Wilfrid BRICOUT affecté à la BP de LA TRINITE, en position de repos, circule sur sa motocyclette personnelle, sur la M 19, commune de LEVENS.
Alors qu’il remonte la file de voitures, pour une raison encore inexpliquée, il fait un écart et se déporte sur la voie de circulation opposée. Il vient percuter un bus circulant en sens inverse.
Le SAMU arrivé rapidement sur place prodigue sur la victime un massage cardiaque. Son état de santé se stabilise permettant un transport vers l’hôpital Pasteur de NICE. Il est admis dans le service de réanimation où il succombera de ses blessures à 12h00.
Marié et père de deux jeunes enfants, il était âgé de 36 ans.

Le Colonel Grégory VINOT Commandant le Groupement de Gendarmerie Départementale des Alpes-Maritimes et l’ensemble des personnels militaires et civils du groupement adressent leurs plus sincères condoléances à son épouse et à ses enfants.
Ils partagent leur peine, les assurent de toutes leurs sympathies et s’associent pleinement à leur douleur.

Aucun texte alternatif disponible.

Transporté à l’hôpital

A l’arrivée du Samu sur le lieu de l’accident, il était dans un état grave. Après avoir prodigué un massage cardiaque, les secours effectuent un transport médicalisé jusqu’à l’hôpital Pasteur de Nice. Il y décédera à midi.

Affecté à la gendarmerie de la Trinité, Wilfrid Bricout, 36 ans, était marié et père de deux jeunes enfants.

Source : 20 Minutes

 

Note de la rédaction de Profession-Gendarme :

Condoléances à sa famille ainsi qu’à ses camarades.

http://www.afairesoimeme.com/blog/wp-content/uploads/2011/04/bougie-carree.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.