Contrôles de gendarmerie : 43 permis retirés ce week-end

Les unités de gendarmerie de La Réunion ont procédé à ds contrôles routiers durant ce week-end prolongé. 579 infractions dont 57 délits ont été constatés, 43 permis ont été retirés.

Durant ce week-end prolongé, les gendarmes ont procédé à des contrôles ciblant les conduites addictives, les excès de vitesse et les fautes de comportement à l’origine des accidents. Près de 650 véhicules ont été contrôlés et 43 usagers se sont vus retirer leur permis de conduire sur le champ.

Au total, les actions destinées à combattre l’insécurité routière réalisés depuis samedi matin ont permis de constater 579 infractions dont 57 délits :

70 alcoolémies dont 38 délictuelles (taux supérieur à 0,80 g/l d’alcool dans le sang);

« Dimanche à 3 heures du matin, une conductrice ayant causé un accident matériel accusait un taux d’alcool pur de1,96 Gr par litre de sang. Un jeune conducteur contrôlé par la brigade motorisée de Saint-Benoît, normalement limité à 0,20 G/L avait lui un taux de 1,54 g/L de sang » précisent les gendarmes dans un communiqué.

Les autres infractions sont détaillées comme suit :

01 conduites sous l’emprise de stupéfiants;
204 dépassements de la vitesses;
04 refus d’obtempérer;
14 défauts de permis de conduire;
30 usages de téléphone au volant;
36 non-ports de la ceinture et/ou dispositifs de retenue pour enfants;
12 non ports du casque;
30 autres infractions génératrices d’accidents graves (franchissement lignes continues, non respect du stop ou feu rouge, non respect des priorités etc…);
– 175 autres infractions diverses (équipements, règles administratives, etc).

Au cours des trois dernières nuits, les gendarmes sont intervenus sur dix-neuf conduites dangereuses et accidents de la circulation sans conséquences corporelles. L’alcoolémie a été détectée positive dans onze de ces interventions avec un taux de 1,96 grammes dans le sang pour une conductrice ayant fait l’objet d’un accident matériel.

A noter aussi que l’intervention d’une patrouille a été nécessaire dimanche à 00h30 sur la 4 voies à Saint-Paul pour mettre en sécurité un piéton qui déambulait sur la chaussée.

Source : IPRéunion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.