Comment s’organisent les opérations de recherches de la gendarmerie?

Illustration véhicume de gendarmerie.

«Plan Milan», «Hibou» ou «Epervier»… Les plans de recherches de la gendarmerie possèdent plusieurs noms de code…

Le «plan Milan» n’a pas, ce lundi après-midi, encore porté ses fruits en Auvergne. Cette opération de recherches de la gendarmerie a été déclenchée dimanche matin, après l’évasion d’un militant islamiste algérien, Saïd Arif, en résidence surveillée en Haute-Loire. L’homme, déjà condamné pour terrorisme, a volé une voiture avant de disparaître dans la nature.

«Plan Milan», «Hibou» ou «Epervier»… Les noms de ces plans de recherches diffèrent, mais le but est exactement le même, assure-t-on au Sirpa gendarmerie. «Nous appelons ces opérations “plans de recherches de malfaiteurs”. Ils sont déclenchés au niveau départemental dès lors qu’il y a eu un signalement. Les plans Milan et Epervier sont déclenchés de jour, le plan Hibou de nuit», précise-t-on.

«Plan de recherches de malfaiteurs»

Ces plans de recherches visent à retrouver des suspects, impliqués dans des évasions, des braquages, ou encore des vols à main armée. Sur le terrain, ces opérations se traduisent par un quadrillage d’un périmètre prédéfini par la gendarmerie. Le quadrillage implique, par exemple, des barrages routiers, des patrouilles fixes et aléatoires, à pied et mobiles.

Suivant le caractère sensible de l’affaire, les moyens et les effectifs déployés sur le terrain varient, précise le Sirpa. Dans certaines recherches, les hélicoptères de la gendarmerie, ou des équipes cynophiles (qui utilisent des chiens), sont mobilisées.

Saïd Arif se terre-t-il toujours dans le département, ou s’est-il déjà envolé vers l’étranger? L’homme n’est certainement pas un novice de la cavale. Il a déjà été condamné en 2012 par le tribunal correctionnel de Rodez à six mois de prison pour la violation d’une assignation à résidence. En 2011, alors en résidence surveillée à Millau, il s’était enfui en Suède pour retrouver sa famille.

Source : 20 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *