Comment rire de ce qui n’est pas risible.

2241-photoIntro.panoramic

Par Ronald Guillaumont.

A la lecture de 3 articles publiés ici même, on se demande jusqu’où  les finances de L’Armée et de la Gendarmerie vont descendre.

On nous parle de dépérissement des PME de Défense,  de « dé pyramidage » et de gel des avancements,  de bradage du patrimoine immobilier, de l’empilement des réformes non menées à terme et celles à venir, du décrochage géostratégique de la France et pour finir d’un format d’armée mexicaine…                    ( voir ce lien ) 

Bercy va peut-être réussir, en dépit de la promesse présidentielle, le tour de force de serrer la ceinture aux militaires. Pour l’heure, le Budget a convaincu le Chef de l’Etat d’attribuer à la défense en 2014, un budget de 29,5 milliards d’euros… (voir ce lien )

Enfin François Chauvancy  fait le constat d’une situation peu acceptable et nous rappelle que de 2006 à 2011, les dépenses ont augmenté de 10,5% dans la police nationale et de 5,1% dans la gendarmerie nationale au lieu de 4,2 % pour l’ensemble de la fonction publique de l’État malgré la suppression de 7 236 « équivalents temps plein employés » de la fin 2005 à la fin 2011, soit en six ans. ( voir ce lien )

Au train et au rythme de ces baisses de budget, nos Énarques et nos ministères n’y parvenant pas, je ne vois qu’une solution pour faire des économies en Gendarmerie…

Faisons les nous mêmes et demandons à nos autorités de revoir nos équipements à la baisse…

Équipons les BMO  et les Brigades de véhicules moins coûteux, que ce soit à l’achat et surtout  à l’utilisation…

Voici les véhicules que je propose :

Pour les BMO :

Moto du futur

Et pour les Brigades :

voiture gedarmerie

Et voila comment rire de ce qui n’est pas risible…

A moins que nous soyons bientôt destiné à ça ???

(voir ci-dessous)

cimetiere-poulets

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *